Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sur le coup, Canaille le Rouge a cru à un mauvais gag
Sur le coup, Canaille le Rouge a cru à un mauvais gag

Avec lui tout semble possible...

 

la preuve :

S'il ne le soutient pas officiellement, Robert Hue fait un pas franc vers Emmanuel Macron. Sur le site de son mouvement, le Mouvement des progressistes, l'ancien patron du PCF interpelle le candidat à la présidentielle. "Aucun des candidats [de gauche] n’apparaît en mesure d’être présent au 2e tour de l’élection présidentielle pour empêcher le pire. (...) Seul Emmanuel Macron, avec son projet progressiste, pourrait, me semble-t-il, atteindre cet objectif", écrit-il, expliquant qu'il est prêt à "prendre ses responsabilités". 

Si l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2002 ne cache pas des divergences "avec certaines des aspirations libérales" d'Emmanuel Macron, il note cependant "des axes forts de son projet" qu'il juge "positifs et répondent à l’esprit de conquête et de renouveau démocratique". "Des questions touchant le système éducatif et de formation, l’égalité homme-femme, de nouveaux rapports de l’Etat avec les citoyens", énumère l'ancien communiste.

Sans le dire explicitement, Robert Hue pose une condition qui pourrait l'amener à soutenir la candidature de l'ancien ministre de l'Economie. "Je demande à Emmanuel Macron s’il est prêt à introduire explicitement dans son projet une loi majeure portant sur l’éthique et la transparence des finances, et tout particulièrement sur l’évaluation et le contrôle de l’action publique concernant l’utilisation des fonds publics accordés aux entreprises privées et publiques", écrit-il. Une méthode qui a fonctionné pour François Bayrou, autre soutien du candidat de En Marche, de l'autre côté de l'échiquier politique. 

02/03/2017 à 19h25 ivan Valério/ BFMTV

La seule limite à la pertinence de l'info est sa source, BFMTV.

Mais la chaîne étant dans la période  l'organe centrale du Parti macroniste de la banque et de la finance...

Si démenti il devait y avoir, évidemment La Canaille le mettrait en ligne immédiatement.

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0