Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un scandale plus grand que celui des assistants parlementaire : l'absentéisme des députés

franceinfo

POUR VISIONNER LA VIDEO
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://www.francetvinfo.fr/elections/legislatives/video-les-pires-excuses-des-deputes-qui-passent-juste-a-l-assemblee-pour-signer-leur-feuille-de-presence_2090661.html#xtor=EPR-502-[newslettervideo]-20170312-[video1]

Complément d'enquête : à l'Assemblée, des députés s'éclipsent après avoir signé leur feuille de présence

Dans son édition diffusée jeudi, le magazine "Complément d'enquête" n'a recensé que 15 députés restés jusqu'au bout à une séance de la commission des Affaires étrangères consacrée à la Côte d'Ivoire, sur 35 comptés présents

Pris en flagrant délit, ils inventent les pires excuses. Pourquoi des députés ayant signé leur feuille de présence à une séance de la commission des Affaires étrangères se sont-ils éclipsés bien avant la fin ? Echantillon des réponses faites au magazine Complément d'enquête : l'un "était chez son notaire". Une autre "avait mangé un truc de traviole. Elle n'était pas bien du tout et elle est restée un peu à la maison parce qu'elle était patraque". Et un troisième "avait une autre obligation de par ses autres mandats".

Dans son émission diffusée jeudi 9 mars sur France 2, le magazine s'est en effet intéressé à l'absentéisme des parlementaires, avec un exemple concret. Il a filmé l'arrivée des députés participant à une séance de la commission des Affaires étrangères, consacrée à la Côte d'Ivoire. Trente-cinq d'entre eux, dont le député LR de Paris François Fillon, signent leur feuille de présence. Mais moins de dix minutes après son arrivée, un premier député repart, bientôt suivi de nombreux autres, dont le candidat de la droite à la présidentielle.

Sur 72 députés membres, 35 présents, et 15 jusqu'au bout

La réunion, constate le magazine, a duré une heure et quart. Sur les 72 membres de la commission, 35 étaient présents et 15 seulement sont restés jusqu'au bout. L'un d'entre eux, le député LR de l'Oise François Scellier, tente de défendre ses collègues absents : "S'ils sont partis, c'est qu'ils avaient d'autres réunions." Or, à part une réunion sur le Brexit, à laquelle participaient sept députés, aucun autre événement à l'agenda de l'Assemblée.

Au fait, pourquoi se donnent-ils la peine de passer signer leur feuille de présence s'il s'agit de repartir très vite : "Les députés ont droit à deux absences non justifiées par mois. Au-delà, c'est 350 euros d'amende par réunion manquée", explique Complément d'Enquête.

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0