Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les salariés en grève de la clinique de l'Auzon se sont réunis en assemblée générale lundi 3 avril 2017. / © Aurélie Albert
 Accueil    Auvergne-Rhône-Alpes

Les salariés de la clinique psychiatrique de l'Auzon, située à la Roche-Blanche dans le Puy-de-Dôme, sont dans l'incertitude. Réunis en assemblée générale lundi 3 avril, à quelques kilomètres de leur lieu de travail, ils sont venus faire le point. Le mouvement de grève générale entamé mercredi 29 mars ne faiblit pas après le week-end.

89 salariés sont aujourd'hui en grève sur 96 salariés. A la clinique, 30 patients sont encore sur place sur les 110 habituels, les autres ont été transférés vers une dizaine d'autres établissements hospitaliers. 

Une augmentation de salaire demandée

La continuité des soins de ces patients encore sur place est assuré, affirme par téléphone le groupe Ramsay, propriétaire de la clinique. Il indique également qu'une réunion a été proposée aux salariés grévistes, ce lundi après-midi. La direction confirme avoir employé des intérimaires pendant le week-end, après avoir fait appel à des réquisitions de salariés mais certains auraient refusé. 

Les employés en grève demande une augmentation de salaire, les salaires seraient gelés depuis 2012. Ils dénoncent du matériel mal adapté, des conditions de travail difficiles et du personnel non remplacé.

Tag(s) : #Lutte de Classe

Partager cet article

Repost 0