Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF POLEX :   ALERTE AUX RISQUES DE CONFLIT MONDIAL

COMMUNIQUÉ DU

COLLECTIF COMMUNISTE POLEX

 

Une nouvelle fois, les forces « du Bien » ont cru utile d’agresser militairement un pays arabe indépendant. Une nouvelle fois la presse aux ordres aura fait à plein jouer l’effet Gleiwitz pour justifier une totale violation de ce qu’il reste du droit international.

 

Alors que le conseil de sécurité de l'ONU était réuni, alors que le gouvernement syrien récuse tout bombardement chimique par son aviation  et qu'une enquête internationale était en cours, le docteur Follamour de l'ultra réaction étatsunienne vient de commettre un acte de guerre majeur créant les conditions d'un engrenage dont on ne sait à ce moment vers quoi il peut conduire. Certaines forces voient-elles d’un mauvais œil l’évolution du rapport de forces ? Sur le terrain la Turquie annonçait fin mars son retrait tandis que la Maison-Blanche avait repris des liens indirects avec le président Assad.

 

Il n’est nul besoin d’éprouver une quelconque sympathie vis-à-vis de celui-ci pour rappeler quelques évidences :

 

Pour les communistes la présence d’ Hô-chi-Minh au congrès de Tours ne fut pas qu’un symbole. Leur engagement anticolonialiste remonte au refus de l’expédition punitive contre Abd-el-Krim (1925). La clarté se fait sur la nature du pouvoir pas si nouveau que ça aux commandes à Washington dont le nouveau forfait doit être nettement condamné.

 

Après Timisoara, Raçak (au Kosovo), les couveuses du Koweït, les armes de destruction massives  les bombardements de Benghazi les citoyens conscients que nous sommes ont appris à se méfier des médiamensonges. Les précédentes accusations relatives à l’emploi d’armes chimiques en Syrie par les forces gouvernementales n’ont pas été prouvées.

 

Pour les militants français, le refus de toute consolidation de l’ »axe atlantique » et de toute allégeance à l’impérialisme américain relève de l’évidence. Des deux côtés de l’océan, l’impérialisme demeure l’ennemi principal des peuples. En particulier, la France officielle, compromise avec les monarchies du Golfe, sourcilleuse envers toute manifestation de solidarité avec le peuple palestinien fut responsable de la destruction de l’Etat lybien. Aujourd’hui complice de ce qui semble au Yémen prendre des allures de génocide et petite main des nord-américains au nord de l’Irak, elle a perdu toute crédibilité pour agir au Moyen-Orient en général et en Syrie en particulier. Juppé puis Fabius se sont ingéniés à jouer les boute-feux et à armer différentes parties prenantes à ce conflit, prolongeant et aggravant la guerre civile. Au nom de la lutte contre le groupe « E.I. » Ayrault et Le Drian soutiennent une expédition militaire nord-américaine dans le nord du pays.

 

La France d’aujourd’hui ne saurait agir avec prudence qu’en faveur d’un cessez-le feu immédiat sans autre préalable que la reconnaissance de la pleine souveraineté de la Syrie sur l’ensemble de son territoire. Les processus d’Astana et de Genêve doivent être encouragés. La construction politique qui s’en suivra devra être replacée entre des mains syriennes, dans le respect des droits des minorités nationales et des minorités culturelles. C’est dans ce cadre que fidèles à ce que l’héritage communiste a de meilleur, notre solidarité politique s’exprimera.

 

                      Paris, le 9 avril 2017

Tag(s) : #Etats-Unis

Partager cet article

Repost 0