Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi les routiers ont bloqué le port de Gennevilliers contre un projet européen sur le temps de travail !

Le Parisien

L'accès du port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) a été bloqué pendant une heure par des militants de la CGT

Des militants CGT et FO ont perturbé ce mardi matin l'accès au port de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) pour protester contre un projet européen qui modifierait le temps de travail des routiers. Pendant une heure, quelques dizaines de militants CGT et FO ont bloqué la circulation des poids-lourds à l'entrée du port, puis ont occupé une voie pour distribuer des tracts proclamant «stop à l'esclavagisme.»

 

« On veut que la dangerosité de notre métier soit reconnue », lance Richard Almar, délégué syndical CGT des Transports Prémat. Ce mardi matin, une trentaine de transporteurs de matières dangereuses ont bloqué les citernes du dépôt Total de Gennevilliers. « Notre salaire de base est de 1 500 € brut, on a des primes, qui nous font monter à plus de 2000 € nets, mais pour acheter une maison, c’est sur le salaire de base que les banques se fixent, et forcément, ce n’est pas assez pour que le crédit soit accepté, reprend Richard Almar. C’est pareil quand on est malade ou en congé, on n’a pas de prime ! On veut une vraie augmentation du taux horaire. »

 

Prémat n’est pas la seule entreprise de transports à être représentée. Des salariés de XPO, du Groupe Mertz, de Samat et de Napoly sont présents. Victor Chimbonda, CGT, est salarié chez XPO : « Nous voulons également connaître les répercussions de notre travail sur notre santé. Tous les jours, on respire des vapeurs d’essence ou de benzène. On n’a toujours pas reçu les masques respiratoires que l’on demande depuis des mois. Lors de la visite médicale, ils ne font même plus de prise de sang. Le benzène est pourtant connu pour être cancérigène. »

Tag(s) : #Lutte de Classe