Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand le FMI et Christine Lagarde font voter Marine Le Pen...

Chacun connaît le rôle désastreux du FMI et sa Directrice Générale sur le niveau de vie des peuples et leur responsabilité dans la politique d'austérité qui leur est imposée. 

Aussi, quand Christine Lagarde donne des "conseils" en matière de vote aux citoyens, ceux-ci auraient tendance à faire le contraire...

Ainsi, on peut lire dans Le Point :

Face à la menace du Front national,

le FMI sort de sa réserve

Christine Lagarde a rompu avec sa prudence habituelle pour prédire un "désordre majeur" et une "dislocation" de l'UE en cas de victoire de l'extrême droite.

 

Et, de plus, l'hebdo ajoute :

Elle n'est pas la seule. Les ministres des Finances et les banquiers centraux de 189 pays réunis à Washington ne cessent d'interroger leurs interlocuteurs européens sur les élections françaises, comme l'a confirmé à l'AFP le commissaire européen à l'Économie, Pierre Moscovici, lors d'un entretien en marge de la réunion. « Nos partenaires s'interrogent sur l'impact lors des élections en France, et en Allemagne en septembre, de la montée du populisme européen et sur l'avenir de l'Europe dans un climat qui reste largement eurosceptique », a-t-il expliqué.

Alors là, si les banquiers internationaux disent qu'ils craignent un vote FN, les adversaires de Marine Le Pen peuvent craindre que cette pression sur les électeurs conduisent ceux-ci à voter pour elle !

Image associée

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0