Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un nouveau sommet des pays du sud de l’UE se tient ce 10 avril, au lendemain des sarcasmes du président turc

Dans un discours tenu dimanche 9 avril à Izmir (Ouest de la Turquie), le président Recep Tayyip Erdogan a comparé l’Union européenne à un « homme malade ». Chacun a compris le clin d’œil cruel : « l’homme malade de l’Europe » a longtemps été l’expression utilisée par les diplomaties occidentales pour désigner l’empire ottoman avant la Première guerre mondiale. La paternité de la formule est attribuée au Tsar Nicolas Ier.

L’homme fort d’Ankara a précisé qu’après le référendum qu’il organise dimanche 16 avril à propos de la réforme constitutionnelle conçue pour lui donner des pouvoirs quasi absolus, la question de l’adhésion de la Turquie à l’UE serait « à nouveau sur la table ». Elle est théoriquement à l’ordre du jour depuis les années 1960, et les négociations ont été officiellement ouvertes avec Bruxelles en 2005. Celles-ci sont aujourd’hui gelées, et la perspective d’adhésion apparaît de plus en plus improbable.

Le président Erdogan, qui a longtemps milité pour ce rapprochement, semble aujourd’hui bien moins intéressé : d’une part, ses rêves de grandeur néo-ottomane sont désormais peu compatibles avec l’alignement au sein de l’UE ; d’autre part, de nombreux Etats membres actuels ont exclu cette perspective, et mettent en avant l’autoritarisme et la répression qui sévissent en Turquie ; et, surtout, la perspective d’embarquer dans une galère qui prend l’eau de toute part ne fait plus rêver grand monde en Turquie. D’où l’ironie sur l’« homme malade ».

Il n’est pas certain que le « message d’unité et d’engagement pour le projet européen » impressionne beaucoup le président turc

Et ce n’est probablement pas le sommet prévu pour ce lundi 10 avril entre les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Europe du sud qui risque de marquer un tournant historique. Le président français, le chef du gouvernement italien, le Premier ministre grec, ses collègues portugais et maltais, ainsi que le président chypriote sont reçus par le Président du Conseil espagnol, Mariano Rajoy.

D’après ce dernier, les dirigeants réunis à Madrid ont l’intention...

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://ruptures-presse.fr/actu/erdogan-homme-malade-madrid-rajoy-sommet/ 

 

 

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0