Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Donetsk : l'étendue effroyable des destructions civiles par l'armée ukrainienne

Russie politics

 
Pour qu'une région vive, elle a besoin et d'habitants, et d'infrastructures civiles. Raser de la surface de la terre une région, comme le Donbass, implique la destruction systématique de sa population, considérée comme terroriste, que l'on tue directement par les bombardements et l'artillerie, mais aussi en détruisant ses moyens d'existence, ou en la forçant à quitter le territoire. Les personnes âgées qui ne touchent plus leur pension, les enfants que l'on fait grandir trop vite sous les bombes, les hommes et les femmes qui voient leurs usines détruites, leurs magasins bombardés, leurs habitations soufflées par l'artillerie.
 
Puisque à partir du 11 juin, les ukrainiens auront le droit de circuler sans visa dans l'Union européenne, c'est le bon moment pour revenir ce les apports de la démocratie post-Maïdan. Voici les chiffres précis des destructions matérielles civiles résultants des actions délibérées de l'armée ukrainienne. Le crime est constitué, mais il manque un juge.
 
L'Occident est absent, complice, il ne va pas se juger lui-même.
 
 

 

Lorsque je me suis interrogée sur l'ampleur des destructions matérielles dans la région de Donetsk depuis le début du conflit en 2014, le député du Conseil du peuple Vladislav Berdichevski nous a donné ces chiffres. Lorsque vous imaginez que derrière chaque unité, il existe un bâtiment, une infrastructure, avec des gens qui l'habitaient, qui l'utilisaient, qui en vivaient. Chaque unité multipliée par des dizaines de vies brisées, qui se sont arrêtées net soufflées par le Maîdan. Des vies suspendues, accrochées à la défense de chaque morceau de terre, à la reconstruction systématique pour ne pas laisser la guerre prendre le dessus.
 
Nombre de bâtiments détruits:
 
  • Donetsk: 6672
  • Debaltsevo: 262
  • Gorlovka: 479
  • Dokoutchaevska: 68
  • Enakievo: 279
  • Jdanovka: 91
  • Kirovskaya: 31
  • Makeevka: 1032
  • Snejnoe: 54
  • Toreza: 118
  • Khartsyzka: 738
  • Chakhterska: 74
  • Yasinovataya: 565
  • commune de Amvrosievsky : 277
  • commune deVolnovakhsky: 3
  • commune deMarinsky: 24
  • commune deNovoazovsky: 17
  • commune deStarobechevsky: 52
  • commune deTelmanovsky: 93
  • commune deChakhtersky: 33

Types de bâtiments détruits et d'infrastructures:

 
  • bâtiments d'habitation: 5943
  • lignes électriques et stations électriques: 760
  • installations de chauffage: 172
  • installations d'eau: 46
  • conduites de gaz: 2669
  • canalisations et transport de l'eau: 11
  • bâtiments médicaux: 97
  • établissements d'enseignement général: 470
  • établissements d'enseignement professionnel et technique: 54
  • établissements d'enseignement supérieur: 54
  • infrastructures sportives: 25
  • établissements culturels: 53
  • industries: 58
  • entreprises commerciales: 88
  • 241 autres bâtiments

Tous ces bâtiments et toutes ces infrastructures sont liés à la vie quotidienne et n'ont strictement aucun rapport avec le conflit armé. Comment un enfant peut-il apprendre dans une école dans cet état? Photo de l'école n°97:

 
 
Comment les gens pevent-ils aller se faire soigner si l'hôpital est dans cet état? Photo de l'hôpital Vichensky à Donetsk:
 
 
Justement, ils ne le peuvent pas. Et c'est le but recherché. Ce régime qui vient d'obtenir la suspension des visas avec l'UE, en récompense au bon élève démocratique qu'il est devenu depuis 2014, est un régime qui détruit systématiquement la vie. Directement dans le Donbass où les résultats sont directement visibles. Mais aussi de manière moins évidente en marchant dans les rues de Kiev. C'est un régime qui détruit l'homme de l'intérieur en voulant faire renoncer à tout un peuple ce qu'il est et d'où il vient, avec la glorification des "héros nazis ukrainiens", la lutte contre la langue russe et l'Eglise orthodoxe. Déraciner un peuple, le laisser errer au gré des slogans du moment. C'est s'attaquer à chaque indvidu.
 
Autre exemple, le musée d'achéologie et de paléontologie de Donetsk, bombardé par l'armée ukrainienne avec un certain acharnement, reconstruit par les autorités locales. Maintenant, il abrite une exposition des mortiers et roquettes qui l'ont touché - pour ne pas oublier. Mais les pertes sont considérables.
 
 
Puisque l'UE a accordé un régime sans visa à l'Ukraine, il serait bon que les instances européennes nous expliquent depuis quand il est autorisé pour une armée régulière de détruire les infrastructures civiles? Depuis quand il est possible d'appeler cela une opération anti-terroriste?
 
Il parait que:
Dès le mois de décembre 2015, la Commission européenne avait constaté que l’Ukraine remplissait tous les critères requis. 
En effet, l'Ukraine est prête, l'UE aussi, à ne pas regarder et à être complice de crimes commis et répétés car impunis. Rappelons que les crimes contre l'humanité ne sont pas prescriptibles. Regardez la liste, elle est assez longue, non? Et elle s'allonge chaque jour encore. Les coupables seront jugés. Et leurs complices aussi. L'histoire rattrapera la justice. 
 
 
Tag(s) : #Ukraine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :