Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Librairie Tropiques

 

En mai fais ce qu'il te plait...

donc,
passons à autre chose..

Mercredi 10 mai à 19 h 30

Révolution russe et Révolution française
Grand historien de la Révolution française, Albert Mathiez fut aussi un intellectuel engagé, un partisan intransigeant de la démocratie sociale qui s’enthousiasma pour la révolution russe. Ces vingt-deux articles écrits au fil des événements analysent sur le vif ce séisme social et politique.
Des journées de février 1917 jusqu’à la fin de la guerre civile, l’auteur tisse l’analogie avec la Révolution française. Dans les deux cas, il observe la force motrice des mouvements populaires, à contre-courant des interprétations selon lesquelles les révolutions appliquent des théories.
 

« Les seules révolutions qui méritent leur nom, les seules qui valent la peine d’être tentées, celles pour lesquelles on peut donner sa vie sans regret, sont les révolutions sociales, et il n’y a de révolutions sociales que celles qui ont pour objet un transfert de propriétés »

L’enseignement des révolutions

L’auteur
Albert Mathiez (1874-1932), historien, professeur à la Sorbonne, fondateur de la Société des Études Robespierristes et des Annales Historiques de la Révolution française.

Introduction

Yannick Bosc est maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Rouen

Florence Gauthier est maître de conférences en histoire moderne à l'Université de Paris Diderot-Paris 7


le samedi 13 mai

de 15h30 à 18h30
 

Hélène BERTHELOT et Gérard SIMON
présenteront et dédicaceront
(mais sans consultation gratuite)

 

L’automédication en Francereprésente un chiffre d’affaires annuel d’environ 1,9 milliards d’euros.

L’industrie pharmaceutique s’y intéresse donc de très près et utilise les faiblesses coupables des gouvernements successifs qui voient dans cette pratique, une économie pour l’assurance maladie.

Cette économie est une vision réductrice car nul ne mesure les conséquences d’une automédication à l’aveugle sur la santé publique en termes de conséquences des effets indésirables des médicaments sur les hospitalisations, les invalidités voire les décès découlant d’une mauvaise utilisation des médicaments. On estime en effet à environ 10 000 décès par an, les conséquences des effets indésirables des médicaments.

Les agences sanitaires telles que l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments (ANSM) sont muettes sur l’efficacité et la tolérance de ces médicaments en vente libre et l’industrie pharmaceutique s’est engouffrée dans ce vide pour compenser ce déficit d’information par une publicité permanente, en particulier télévisuelle. Les services de marketing de l’industrie développent des trésors d’imagination pour que le public mémorise des noms de fantaisie sans les relier aux noms des molécules actives et en rappelant brièvement de manière inaudible les contre-indications de leurs spécialités.

 

Ce livre a pour objectifs :

 

  • Définir le périmètre limitatif des symptômes pour lesquels l’automédication peut être envisagée.

  • Pour chaque symptôme étudié, préciser les conditions à respecter en termes de santé pour les patients et proposer des listes de médicaments choisis dans les quelques 4 000 médicaments en vente libre (sans ordonnance).

  • Regrouper dans ces listes, sous le nom des principes actifs, (par exemple paracétamol), les spécialités dans la composition desquelles entre ce principe actif (quelques 200 spécialités sont exclusivement composées de paracétamol).

  • Noter entre 2 et 18, chaque catégorie de spécialités, en mesurant à la fois l’efficacité du ou des principes actifs dans le symptôme étudié et leur tolérance. Les sources d’information utilisées pour cette notation sont les Autorisations de Mises sur le Marché (AMM) disponibles sur le site de l’ANSM et le bibliographie scientifique internationale.

Associant un professeur de pharmacologie, Jean-Paul GIROUD et deux pharmaciens, Hélène BERTHELOT et Gérard SIMON, le guide comporte en outre des informations sur les médicaments en général et des précisions sur le maladies abordées via les symptômes.

Jeudi 18 mai à 19h30 :

Conférence débat

 

le vendredi 19 mai à 19h30


Hommage à Marc Pierret

Marc Pierret est né l'année du krach. A été journaliste, aussi bien chez Life Magazine que chez Artpress ou Le Monde. Fut lecteur et conseiller littéraire chez Bourgois, Julliard et Stock. Contributions dans Tel Quel, L'Infini et les Cahiers de Tinbad. Publie un premier roman chez Bourgois (Donnant donnant), des essais de sociologie et d'histoire chez Debresse (Utopies et perversions, préfacé par Félix Guattari, 1969) et Fayard, des Entretiens chez Belfond.

Cinéaste indépendant, il a réalisé deux films. Publie deux romans chez Verticales (Le mystère de la culture et L'attentat de la rue Vaneau, remarqué par Enrique Vila-Matas dans Dr Pasavento). Le lymphome d'Hazelbeck puis "Une plume épatante" chez URDLA. Son dernier Roman "Contes à rebours" vient d'être publié par les éditions Tinbad.

le samedi 20 mai à partir de 15h

Visite exceptionnelle de Geronimo Stilton
(en personne) à la bibliothèque Aimé Césaire

bibliothèque Aimé Césaire : 5 Rue de Ridder PARIS 14eme

jusqu'à fin juin: Expo Photo
de Pierrick Bourgault :

BARS du MONDE

Expo photo dans le cadre du Mois de la Photo

www.monbar.net

 
Tag(s) : #Culture

Partager cet article

Repost 1