Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des fans regardent le C919, premier gros avion de ligne à réaction de conception chinoise, effectuer un test de roulage à grande vitesse à l'aéroport international de Pudong, dimanche à Shanghai. (Photo Yin Liqin / Pour le China Daily)
Des fans regardent le C919, premier gros avion de ligne à réaction de conception chinoise, effectuer un test de roulage à grande vitesse à l'aéroport international de Pudong, dimanche à Shanghai. (Photo Yin Liqin / Pour le China Daily)

Des fans regardent le C919, premier gros avion de ligne à réaction de conception chinoise, effectuer un test de roulage à grande vitesse à l'aéroport international de Pudong, dimanche à Shanghai. (Photo Yin Liqin / Pour le China Daily)

Analyse communiste internationale

Blog d'information et d'analyse des mouvements politiques

 

L'avionneur national Commercial Aircraft Corp of China (COMAC) a annoncé jeudi qu'il avait commencé à élaborer un avion de ligne à fuselage large avec la Russie, et que cet appareil devrait être livré dans les 10 ans.

Ce projet d'avion de 280 places, qui devrait avoir une portée de 12 000 kilomètres, témoigne de l'ambition des deux pays à entrer en concurrence sur le marché des avions à fuselage large, qui est actuellement dominé par l'avionneur américain Boeing Co et le constructeur européen Airbus Group SE.

« La recherche et le développement d'un avion à fuselage large a été lancé récemment », a déclaré He Dongfeng, vice-président et président de la COMAC. La COMAC avait déjà annoncé en novembre dernier lors du Salon de l'aéronautique de Zhuhai que la recherche et le développement de l'avion seront menés à Moscou, et les travaux de montage à Shanghai.

Li Xiaojin, professeur à l'Université de l'aviation civile de Chine à Tianjin, a quant à lui déclaré que « Il est à espérer que le développement d'avions à fuselage large stimulera la croissance de nombreux secteurs liés à la fabrication d'avions en Chine, et que la Chine sera en mesure d'apprendre et d'appliquer les expériences de la Russie, et d'améliorer le niveau de production de l'industrie de l'aviation nationale ».

« Les avions à fuselage large exigent des normes élevées en matière de technologies des moteurs d'avions et de matériaux pour avions. La Chine et la Russie font toujours face à des difficultés à faire des avions à fuselage large compétitifs, compte tenu de leurs niveaux de production actuels », a-t-il par ailleurs souligné.

Dans le même temps, a déclaré le président de l'avionneur chinois basé à Shanghai, le C919, premier avion de ligne à réaction développé de manière autonome par la Chine, est techniquement prêt pour son premier vol et devrait décoller bientôt.

La COMAC a également précisé que toute une variété de facteurs seront pris en considération pour le premier vol du C919, et notamment l'état de l'avion, le statut de l'équipage et les conditions météorologiques.

Avec l'aide d'une coopération mondiale, COMAC a réussi à apprendre les modes matures existants, à adopter des méthodes scientifiques, et à utiliser toutes les ressources de l'industrie, la technologie et les talents du monde entier pour créer ses propres avions de ligne.

« Les 256 principaux fournisseurs de la COMAC proviennent de 14 pays et régions, et nos partenaires sont les principaux instituts de l'aviation et des entreprises comme GE Co et Fokker Technologies Holding BV, et ses équipementiers, comme Airbus, Boeing et Bombardier Inc », a souligné M. He de la COMAC, ajoutant que la sécurité est la pierre angulaire de l'aviation civile, et il est de la responsabilité de tous les acteurs de l'industrie de maintenir la sécurité des vols.

(Rédacteurs :Wei SHAN, Guangqi CUI)
source:    http://french.peopledaily.com.cn/Economie/n3/2017/0428/c31355-9209233.htm

 

Tag(s) : #Chine - Russie

Partager cet article

Repost 0