Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vrai  "conflit d'intérêt", c'est celui qui oppose le peuple de France à l'oligarchie financière et à son fondé de pouvoir, Emmanuel Macron, par Jean LEVY

 

Les médias du capital nous informent ce matin que le retard apporté à l'annonce du nouveau gouvernement vient du temps plus long exigé pour contrôler "si les nouveaux ministres pouvaient être à la source d'éventuels conflits d'intérêt". Soupçons que l'origine professionnelle des intéressés - ex-dirigeants de grands groupes industriels et financiers - pourrait en effet faire germer dans la tête des citoyens. Mais l'enquête ne peut en aucune façon déceler la dissimulation de capitaux dans les paradis fiscaux, par nature jamais avouée.

Le cas Jérôme Cahuzac en fournit la démonstration.

Cependant,  les "conflits d'intérêt" individuels ne constituent que l'écume d'une bien plus grande escroquerie, celle qui pollue notre société toute entière. En effet, le nouveau pouvoir, celui que met en place Emmanuel Macron, constitue l'échelon de commandement de l'oligarchie, la quintessence du capital financier, chargée de faire de notre République, l'entreprise privée "France ",  gérée avec le même 'management' que les grands groupes du CAC 40, et dont la finalité serait, à travers les ordonnances annoncées, de faire de tous les citoyens des salariés dépourvus de droits, exploités à mort, afin d'assurer actionnaires le maximum de dividendes. 

La mise en coupe réglée la France et les Français par une infime minorité d'exploiteurs, l'utilisation pour des besoins privés, de la force de travail, de l'intelligence de notre peuple, n'est-ce pas là l'énorme "conflit d'intérêts" qui va opposer gouvernants et gouvernés sous la férule de Macron, bien au-delà des délits éventuels des futurs ministres et conseillers du Prince ? 

N'est-ce pas là, la démonstration grandeur nature de réalité de la lutte de classe que la grande bourgeoisie française, force intégrée  dans l'oligarchie européenne et transatlantique, impose à l'ensemble du peuple français. 

Tout le déluge de propagande déferlant sur les électeurs au profit d'Emmanuel Macron vise à cacher cette réalité, tout au moins le temps des élections. C'est dire l'immense  responsabilité de tous ceux qui ont cédé à cette pression et appelé à donner votre bulletin de vote au nouveau janissaire du grand patronat, sous prétexte d'une "menace fasciste" habillée des couleurs du Front national. alors que chacun sait que le fascisme constitue la force de frappe du capital financier, celui qui a porté aux fonds baptismaux Macron et son équipe.

Ne nous trompons pas d'ennemis. 

Il en coûterait ce qui nous reste de libertés.

Au contraire, c'est à l'union du peuple de France, c'est à une nouvelle résistance contre l'oligarchie de Bruxelles et de Berlin et de son clan de collaborateurs en France qu'il faut oeuvrer,  c'est cette nouvelle Europe allemande qu'il faut encore combattre.
 

Et personne n'est de trop dans cette bataille qui commence.

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0