Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DIEU ME PARDONNE C'EST SON MÉTIER…

A savourer sans modération, Peggy notre amie et la fille de notre ami Hervé Fuyet nous aide à mieux percevoir les enjeux fondamentaux du Congrès du Parti communiste chinois, c’est un exploit parce que cette jeune femme a avec son époux chinois, une délicieuse petite fille… Mais c’est aussi une militante, une femme qui a choisi de créer des ponts entre cet immense et passionnant pays et nous Français.

Le rapport du 19e congrès national du PCC est pragmatique et détaillé, selon une française

2017-10-19 22:15:14 vu par Chine Nouvelle
 
 

BEIJING, 19 octobre (Xinhua)

« Ça donne l’impression d’un parti qui veut vraiment développer des choses, un parti qui veut aller de l’avant », a déclaré récemment Peggy Raphäelle Cantave Fuyet, une experte française ayant participé à la traduction du rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

La Chine a invité cette année des experts étrangers à participer à la traduction en neuf langues du rapport du 19e Congrès national du PCC, et ces experts, dont Mme Fuyet, ont ainsi été les premiers étrangers au monde à pouvoir le lire.

C’est la première fois que le PCC invitait des étrangers à corriger et à traduire le rapport pour son congrès depuis la réforme et l’ouverture du pays.

« Quand on regarde ce qui est dit et ce qui est écrit dans ce rapport, c’est vraiment ‘on va faire ceci, on va faire cela, on va y aller’. On a l’impression que l’on va déplacer les montagnes », a indiqué Mme Fuyet.

« Au niveau des trois luttes, contre la pollution, la pauvreté et la corruption, on voit que beaucoup d’efforts ont déjà été faits et que des résultats ont déjà été atteints », a-t-elle précisé.

Elle a ajouté que ce rapport du 19e Congrès national du Parti communiste chinois illustre réellement la volonté de continuer dans la direction et d’approfondir ces développements. « A mon avis, ça va continuer à donner de bons résultats ».

Par ailleurs, elle a qualifié de frappant et de précis ce rapport, en évoquant les mesures détaillées formulées sur la formation des cadres, la lutte contre la pollution et la réduction de la pauvreté.

« Comment on va faire, comment trouver et comment détecter les meilleurs cadres, comment mieux les former etc, il y a beaucoup de détails là, ça m’a beaucoup intéressé », a-t-elle poursuivi.

« Sur la pollution, il y a aussi beaucoup de détails, comment faire pour développer les moyens pour lutter contre la pollution. Et sur la lutte contre la pauvreté, il est expliqué aussi dans le rapport comment le parti allait procéder », a-t-elle affirmé.

Ce rapport lui a donné un sentiment de dynamisme et de volonté politique de faire les choses. « Ce rapport illustre cette idée qui est que ‘on fait ce qu’on dit, et on dit ce qu’on fait' », a-t-elle indiqué.

« Le rapport nous donne les grandes lignes de ce qui va être fait dans les prochaines années, et je pense qu’on verra les résultats », a affirmé Mme Fuyet.

Le 19e Congrès national du PCC s’est ouvert le 18 octobre à Beijing. Le congrès quinquennal du PCC est la réunion politique la plus importante en Chine.

Cette année, son rapport a été traduit en neuf langues, à savoir l’anglais, le français, le russe, l’espagnol, le japonais, l’allemand, l’arabe, le portugais et le laotien, afin de mieux présenter au monde le congrès.

(contact du rédacteur : xinhuafr@xinhua.org)

 
Publicités
Tag(s) : #Chine
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :