Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Sputnik et RT : Twitter foule aux pieds les principes juridiques

 

Sputnik et RT: Twitter foule aux pieds les principes juridiques


Twitter interdit de publicité les agences d'informations russes Sputnik et RT, sur la base d'un rapport des services secrets américains commandé par les Démocrates, qui ont financé une agence pour le réaliser, qui elle-même a utilisé un espion britanique. Et la presse française lance l'information, sans rien y trouver à redire. Autrement dit, il est acceptable qu'une entreprise privée rompe des contrats de manière unilatérale en se fondant sur "un rapport" très indépendant du renseignement, sans décision de justice pour des raisons

 

La presse française reprend laconiquement l'information. De manière très lapidaire pour l'Express par exemple,  ou plus détaillée pour 20 minutes, qui prend au moins la peine de présenter les arguments de la partie adverse russe. Mais dans tous les cas, aucune remise en contexte et surtout aucune analyse. Comme si la froideur d'un fascicule descriptif devait garantir l'objectivité. A moins que la réflexion ne fasse peur.
 
Par exemple, aucun mot sur le scandale qui touche H. Clinton et les Démocrates qui se trouvent, selon les révélations du très systémique Washington Post, à la source très directe de l'enquête au sujet des soi-disant collusions entre Trump et la Russie.
 
Le 26 octobre, 
Twitter, compagnie privée, décide :
d'interdire à RT et Sputnik, ainsi qu'à tous les comptes Twitter associés, l'accès à des campagnes de promotion de contenus, comme cela est largement proposé aux autres médias.

 

Le message est diffusé par Twitter:

 

 
 

 

 

Tag(s) : #Libertés