Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultat de recherche d'images pour "Afghanistan Route de la soie carte Images"

 

Réseau International

Un contingent supplémentaire de troupes américaines sera transféré en Afghanistan en 2018, a annoncé le général John Nicholson à la presse. En plus d’une augmentation significative du nombre de conseillers militaires, les États-Unis prévoient également de transférer un contingent de 6 000 soldats en Afghanistan. Dans ce cas, le nombre total de troupes américaines en Afghanistan atteindra 20 000. N’oublions pas que l’Afghanistan est limitrophe du Tadjikistan, du Turkménistan et de l’Ouzbékistan, qui sont traditionnellement la sphère des intérêts géopolitiques de Moscou. Récemment, Washington a perdu une partie de son influence dans la région, et il est tout à fait possible que le transfert de forces supplémentaires en Afghanistan soit une réaction à ce processus.

L’Asie centrale est le «talon d’Achille» de la Russie en termes de sécurité. La région est aussi appelée un sous-ventre géopolitique. Ces énormes territoires sont entre les mains de gouvernements pas très puissants, qui souvent ne contrôlent rien en dehors de leur propre capitale. Cela conduit au fait que les pays risquent de tomber entre les mains de structures de réseau contrôlées par l’Occident, y compris des cellules terroristes. Récemment, plusieurs mesures ont été prises pour renforcer la sécurité dans les États d’Asie centrale, mais il ne fait aucun doute que les États-Unis continueront de tenter de déstabiliser la région. Après la défaite en Syrie, c’est en fait le seul moyen d’exercer une forte pression sur la Russie du Sud.

Les enjeux sont en hausse: les Etats-Unis peuvent couper « One belt – One Road ».

Dans le même temps, les Etats-Unis font tout leur possible pour empêcher la Chine d’entrer dans l’océan Indien. Récemment, Pékin a considérablement renforcé le dialogue avec Kaboul et Islamabad. Cela a conduit au fait que le corridor économique sino-pakistanais est passé du rêve de Pékin à devenir une réalité et un véritable casse-tête pour Washington. Atteindre la stabilité de cet élément du macro-projet «Une ceinture – Une route» n’est possible qu’en étroite coopération avec les autorités afghanes, car les infrastructures de transport passent à proximité de la frontière afghano-pakistanaise, qui n’a pas été exemplaire depuis des siècles en matière d’ordre et de sécurité.

« Une ceinture – une route » est un rêve terrible pour Washington. La mise en œuvre réussie du projet permettra non seulement de renforcer le caractère monolithique de l’Eurasie, mais aussi de relier les marchés européen, russe et chinois, laissant les partenaires étrangers isolés. C’est pourquoi l’Afghanistan est à nouveau au centre de l’attention des États-Unis. Cet état est un point important, contrôlant si l’intégration économique et logistique de l’Eurasie peut prendre vie, ou s’il faut l’enterrer.

Moscou et Pékin devraient unir leurs forces

Il est extrêmement important que le projet « Une ceinture – Une route » ait été favorablement accueilli par les dirigeants russes. Vladimir Poutine a confirmé la disposition de Moscou à participer activement à sa mise en œuvre. Une partie importante de la route passera par la Russie, ce qui apportera des milliards au budget du pays et créera des dizaines de milliers d’emplois. Sans les efforts de Moscou, il est également impossible d’assurer la sécurité de l’itinéraire sur toute sa longueur. Le succès de l’opération militaire en Syrie a confirmé la capacité de l’armée russe à accomplir les tâches les plus difficiles. En unissant leurs forces dans ce sens, la Russie et la Chine pourront non seulement renforcer significativement leur position économique, mais aussi sécuriser et faire prospérer l’ensemble de l’espace eurasien.

 Source : http://www.fort-russ.com/2017/12/enlarged-us-forces-in-afghanistan-seen.html

Traduction : Avic– Réseau International


 

Tag(s) : #Chine, #Economie, #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :