Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les grands gagnants du Budget 2018 : les 2% des Français les plus riches, selon l'OFCE Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno le Maire aux côtés du président de la République Emmanuel Macron. Image d'illustration.

RT en français

Selon l'économiste Pierre Madec de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), les premières mesures d'Emmanuel Macron auront «des conséquences en termes d'accroissement des inégalités». Entretien.

 

RT France : L'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) a publié le 15 janvier une étude pour «fournir un panorama exhaustif du budget 2018». Vous avez intitulé ce rapport : Budget 2018 : pas d'austérité mais des inégalités. Selon vous, les mesures économiques d'Emmanuel Macron font donc un pas de plus vers une hausse des inégalités entre les Français ?

Les ménages les plus aisés devraient rester les premiers bénéficiaires des réformes entamées

Pierre Madec (P. M.) : Il y a plusieurs façons de présenter les résultats de notre analyse. Du fait de l'arbitrage qui a été fait en faveur de la réforme de la fiscalité du capitalcomme l'impôt sur la fortune (ISF) ou le prélèvement forfaitaire unique (PFU), à court terme, par rapport à 2017, les mesures du budget privilégient les ménages du haut de la distribution de niveau de vie, c'est-à-dire ceux détenteurs de capital mobilier. Donc, les ménages les plus aisés devraient rester les premiers bénéficiaires des réformes entamées.

De fait, ces ménages vont donc enregistrer des gains bien supérieurs à ceux des autres ménages. Les 5% des ménages les plus aisés capteraient à eux seuls 42% de l'enveloppe globale, des gains à attendre avec la mise en place des mesures. Toutefois, si l'on considère l'ensemble des mesures après leur montée en charge, le diagnostic est à relativiser.

RT France : Y a-t-il un cap de franchi par rapport à ce que l'OFCE analysait lors des quinquennats précédents ?


P. M. : En ce qui concerne les entreprises, les mesures prises par le gouvernement actuel s'inscrivent dans une certaine continuité avec les mesures prises dans le passé. Concernant les ménages, le gouvernement revient sur une mesure phare du mandat de François Hollande qui consistait à taxer le capital autant que le travail.

Les mesures prises par le gouvernement actuel s'inscrivent dans une certaine continuité avec les mesures prises dans le passé

Il est tout de même à noter que les ménages les plus aisés sont ceux ayant subi les hausses d’impôts les plus importantes dans le passé. Ceci a été d'ailleurs l'objet d'une analyse de l'OFCE en novembre 2016.

RT France : Pour le gouvernement, les salariés du privé seraient les gagnants des futures mesures, avec un gain sur leur pouvoir d'achat à la fin de chaque mois. Remettez-vous en cause cette affirmation ?

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/entretiens/47391-grands-gagnants-budget-2018-les-francais-les-plus-riches

Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :