Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Les détails d'une tragédie rapportés par un correspondant du Monde... en Colombie !  par Jean LEVY

Lu dans "Le Monde" du Vendredi 30 mars 2018...

Au sujet de violences liées à la police

Vendredi 30 mars 2018

"Au moins 68 morts dans un commissariat vénézuélien"

Régulièrement informé par le quotidien du soir des méfaits du gouvernement Maduro en matière de maintien de l'ordre, au vu du titre, le lecteur du Monde s'attend naturellement au récit d'atrocités commises par les autorités à l'encontre de pauvres civils sans défense.

L'article, qui commence par évoquer géographiquement le lieu où s'est produit le drame, ne tarde pas à décrire l'émotion des proches en quête d'informations, rudement accueillis par la police et le bilan de cette tragédie : 68 morts.

Nous ne savons pas au tiers du récit qui a tué qui et pourquoi...

Il faudra donc attendre la deuxième partie de l'article, pour que l'auteur, Paulo A. Paranagua, le correspondant du "Monde" à... Bogota, ennemi personnel de la Révolution bolivarienne, nous révèle comment cela s'est passé :

"Les événements ont commencé à l'aube, lorsqu'un groupe de prisonnier a tenté une évasion en prenant un agent en otage. Faute d'obtenir satisfaction par la négociation, la mutinerie s'est aggravée. Les détenus auraient mis le feu à leurs matelas, provoquant un incendie difficile à maîtriser"..

D'où les 68 victimes.

Si le drame s'était produit en France ou aux Etats-Unis, le fait divers vu par "Le Monde" aurait pu avoir pour titre :"Des détenus provoquent un incendie en vue de leur évasion", avec le nombre de victimes dues aux mutins.

Tag(s) : #Médias
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :