Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

 
 
 

Suite de notre série sur le rôle des États-Unis dans la guerre de Syrie et d’Irak.

Billet 1 :

  1. “Une guerre aérienne non sérieuse contre Daech”
  2. De lourds soupçons sur l’attitude américaine au cours des premiers mois
  3. Les bombardements initiaux limités de la coalition ont pu être contreproductifs

Billet 2 :

  1. La Russie se met à combattre sérieusement les milices
  2. Une stratégie de bombardements de la coalition peu efficace

Billet 3 : VI. Des livraisons (involontaires ?) d’armes à l’ennemi

Billet 4 : VII. Un embarrassant rapport de renseignement

Billet 5 : VIII. Le rôle (initial) de Daech : « atout stratégique » des États-Unis ?

Des livraisons (involontaires ?) d’armes à l’ennemi

 

VI. Des livraisons (involontaires ?) d’armes à l’ennemi

Nous avons déjà parlé précédemment de témoignages troublants faisant état de livraisons directes d’armes à des milices en 2015 par les États-Unis. Mais sur ce sujet, la France n’a pas été en reste.

Ainsi, après de premières informations dans Libération en 2013, puis des révélations plus abouties dans Le Monde (ici et ) en 2014, Slate a révélé en 2015 que pour armer ces rebelles, en violation du Droit international, François Hollande est passé outre un embargo européen sur les Ventes d’armes, alimentant ainsi ces rebelles. Ces livraisons d’armes ont donc contribué à entretenir une guerre qui a fait des centaines de milliers de morts (voir aussi 20 Minutes) :

Déclaration de l’ONU sur les relations amicales entre les États de 1970 (Source : ici ou )

Embargo européen sur les livraisons d’armes en Syrie du 9 mai 2011 (Source)

Premiers mensonges en 2013 : “jusque ici, non-létal”

Un mensonge du Président en 2014 (“matériel létal conforme aux engagements européens de la France”)

Notez comme Le Monde est un journal poli : il n’indique pas clairement que la France a violé l’embargo européen pour alimenter en armes la guerre civile

Par chance, toujours selon Le Monde, notre gouvernement n’a rien livré “qui aurait pu se retourner contre nous”. Juste des mitrailleuses et des lance-roquettes, qui certes ont pu “cibler” de simples appelés du contingent syriens, voire même “se retourner” contre des civils syriens. Donc tout va bien : aucun Français n’a été tué avec des armes françaises, juste des milliers de Syriens.

2015 : Slate est moins poli que Le Monde, et 20 Minutes deviendrait carrément vulgaire… :

Enfin, la presse parlera fin 2017 de ce fait évident, très bien pointé en 2013 par le député européen LR Arnaud Danjean (ancien de la DGSE) (source) :

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://www.les-crises.fr/l-attitude-initiale-ambigue-des-etats-unis-envers-l-etat-islamique-3-des-livraisons-involontaires-d-armes-a-l-ennemi/

Tag(s) : #Syrie, #Médias
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :