Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Iran interdit l’utilisation de dollars américains dans le commerce Réseau International

Par Tyler Durden

La dé-dollarisation pour Pékin, Moscou et Téhéran

est devenue une priorité stratégique.

Dans ce qui pourrait être une mesure préventive contre d’autres sanctions américaines, Téhéran a annoncé qu’à l’avenir, les ordres d’achat des commerçants qui sont libellés en dollars américains ne seraient plus autorisés à passer par des procédures d’importation.

Selon l’agence de presse IRNA, la politique est conforme à une demande officielle de la Banque centrale d’Iran et vise à faire face aux fluctuations des taux du marché du dollar américain. Cité par l’IRNA, Mehdi Kasraeipour, directeur des règles de changes et des Affaires politiques de la Banque centrale, a déclaré que cette décision était « entrée en vigueur mercredi à la suite d’une lettre envoyée au ministère de l’Industrie, des Mines et du Commerce ».

Le banquier a expliqué en outre que la décision « ne créerait pas de problème majeur » pour les commerçants parce que la part du billet vert dans les activités commerciales de l’Iran est déjà négligeable.

« Cela fait longtemps que le secteur bancaire iranien ne peut pas utiliser le dollar à la suite des sanctions », a déclaré Kasraeipour. Dans le cadre d’un embargo commercial, il est interdit aux banques américaines de traiter avec l’Iran.

« Etant donné que l’utilisation du dollar est interdite pour l’Iran et que les traders utilisent littéralement des devises alternatives dans leurs transactions, il n’y a plus aucune raison de procéder avec des factures qui utilisent le dollar comme taux de base « a ajouté Kasraeipour.

Dans le cadre de la transition, les commerçants iraniens devront informer leurs fournisseurs de changer la devise de base du dollar en d’autres devises afin que les documents d’importation connexes puissent être traités aux points d’entrée de l’Iran. On ne sait pas si les crypto-monnaies sont des unités acceptables, et si l’Iran développe sa propre version du Petro vénézuélien.

Les commerçants devront également préciser s’ils procéderont à leurs paiements par l’intermédiaire des banques ou des bureaux de change.

Depuis la répression du secteur bancaire iranien par les États-Unis et SWIFT il y a cinq ans, Téhéran a cherché à passer à un commerce non basé sur le dollar. Il a déjà signé des accords avec plusieurs pays et est en pourparlers avec la Russie sur l’utilisation des monnaies nationales dans les règlements.

En décembre dernier, l’Iran a annoncé qu’il éliminerait le dollar de tout commerce bilatéral avec la Chine , qui est rapidement apparue comme l’un des plus gros clients du pétrole brut en Iran.

Auparavant, lors d’une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine en novembre, le guide suprême iranien Ali Khamenei a déclaré que la meilleure façon de contourner les sanctions américaines contre les deux pays était de joindre leurs efforts pour contourner la monnaie américaine dans le commerce bilatéral. Il a déclaré au président Poutine qu’en utilisant des méthodes telles que l’élimination du dollar américain et son remplacement par des devises nationales dans les transactions entre deux ou plusieurs parties, les parties pourraient « isoler les Américains »....
 

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://reseauinternational.net/liran-interdit-lutilisation-de-dollars-americains-dans-le-commerce/

Tag(s) : #Contre l'impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :