Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oppression en Palestine. Le livre à charge de l'ancien préfet maritime

Laurent Mérer, Corinne Mérer

S’ils se taisent, les pierres crieront …

Trois mois en Palestine au service de la Paix

Au printemps 2016 Corinne et Laurent Mérer passent trois mois dans les Territoires occupés de Palestine à l’appel des Églises chrétiennes de ce pays. Dès lors, en relation avec les organisations palestiniennes et israéliennes militant pour une paix juste, ils accompagnent les habitants de cette terre, chrétiens et musulmans, dans leur vie quotidienne soumise à l’occupation militaire et aux exactions de colons israéliens : contrôles incessants, humiliations, démolitions punitives, appropriations de terres… 
Ces actions sont menées en relation avec les organisations palestiniennes et israéliennes qui militent pour une paix juste, ainsi qu’avec d’autres organismes internationaux, et les Nations Unies. Placés au cœur de la tragédie palestinienne ils témoignent de ce qu’ils ont vu et vécu, autour d’Hébron, de Jérusalem et en Samarie, à travers vingt-cinq scènes de la vie quotidienne. Un témoignage original.

Le Télégramme, l'info vous suit partout

 

Laurent Mérer, ancien préfet maritime à Brest, et son épouse Corinne, signent un témoignage éloquent sur les territoires occupés de Palestine. 

 
Réaliste et militant par la force des choses, ce livre, rédigé sur le ton du reportage, nous emmène dans leurs pas, au cours de sessions d'observation et de présence aux check points et dans les endroits de tensions permanentes, dans les régions de Jérusalem et Hébron.

Faciliter le passage des enfants

Déployés dans des endroits distincts, ils décrivent ce qu'ils voient et ce qu'ils perçoivent pendant ces trois mois, en multipliant les points de vue, jusqu'aux échanges qu'ils peuvent avoir avec les jeunes soldats israéliens ou les colons. Missionnés par une organisation oecuménique, ils se font les témoins des tensions et des humiliations permanentes envers les Palestiniens. Leur présence permet aux enfants de se rendre plus facilement à l'école, après le passage sous tension des check- points. Leur présence bienveillante et protectrice déclenche des mauvais regards de la part des colons, jusqu'à des crachats et jets de pierre à l'encontre de certains membres de la mission. Ils assistent aux fouilles musclées, à la pression permanente, rapportent les arguments et les récriminations des uns et des autres avec un parti pris qui ne cesse de se renforcer au fur et à mesure de cette expérience de terrain.

« S'ils se taisent... »

Ce livre témoignage permet d'entrer dans le quotidien de ces populations sous pression, des deux côtés. En titrant « S'ils se taisent, les pierres crieront », le couple de Brestois reprend le verset de Luc, résonnant comme une évidence tout au long de ce voyage engagé, au service de la paix. Ou d'une certaine idée que l'on peut s'en faire.


« S'ils se taisent, les pierres crieront », publié chez Balland, 166 p, 15 €

Tag(s) : #Pages d"écriture, #Solidarité internationale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :