Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Alors que le gouvernement français s'apprête à larguer le réseau ferré français au privé, la Chine déploie à toute vitesse ses lignes ferroviaires à travers son territoire ...mais ce n'est pas tout   !  par Jean LEVY

"canempechepasnicolas" :

Deux pays, deux Etats gouvernés en sens contraire.
En France, par souci de profits, l'Etat saborde la SNCF en larguant ses lignes rentables au secteur privé, sacrifiant ses voies secondaires, ses gares, l'intérêt des usagers.

En Chine, selon un plan d'extension permanente de son maillage ferroviaire, le pouvoir populaire vise à satisfaire rapidement la population dans le désir de celle-ci de bénéficier de ses besoins de circulation, dans des conditions de confort et de rapidité.

Les deux régimes politiques, à Paris et à Pékin n'ont pas les mêmes motivations : le premier représente une minorité de privilégiés qui possède les moyens de production et d'échange, la direction des affaires et les médias. Le second vise à satisfaire les besoins les plus larges de la population, afin que celle-ci, dans un premier temps - d'ici cinq ans - , bénéficie d'une "moyenne aisance",  dans l'attente d'ici trente ans d'un niveau de vie généralisé de haute qualité.

La voie chinoise mène au socialisme libérateur alors que le capital financier et mondialisé conduit les peuples qui y sont soumis à une dégradation accélérée de leur niveau de vie.

La voie chinoise de progrès n'est pas seulement que ferrée : elle à pour objectif de répondre, dans tous les secteurs de l'activité humaine, à une amélioration continue et progressive.

Et cela pour une population de 1 milliard 400 millions d'habitants...

 

Tag(s) : #Chine
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :