Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultat de recherche d'images pour "Electricité vendue chez Leclerc Images"

front syndical de classe

 

Leclerc dans l'énergie : la CGT s'y oppose

Torpiller le service public pour faire place aux intérêts privés voila le programme de Macron !

SOURCE : le Figaro

La CGT Energie, première force syndicale du secteur, s'est élevée mercredi contre les projets de fourniture d'électricité lancés par des enseignes de la grande distribution, soulignant que l'énergie "n'est pas une marchandise" mais "un bien commun".

"Les semaines passent et le flot de nouveaux fournisseurs d'électricité et de gaz ne tarit pas. A croire que ce marché doit être juteux tant la concurrence fait rage", observe la FNME-CGT dans un communiqué, après l'annonce par E. Leclerc qu'il allait se lancer dans la fourniture d'électricité aux particuliers.

Le géant de la distribution, qui détaillera son offre à la rentrée, promet que cette offre "verte" sera "la moins chère du marché". Il vise "trois millions de clients d'ici 2025, soit 10% du marché", a annoncé lundi le PDG de l'enseigne, Michel-Edouard Leclerc, dans une tribune sur son site internet.

Selon Europe 1, l'économie réalisée sur la facture d'électricité, "environ 200 euros d'économies par an", sera reversée sous forme de bons d'achat dans les magasins de l'enseigne. Un autre distributeur, Casino, via sa plateforme de commerce en ligne Cdiscount, s'est déjà positionné sur le marché de l'électricité, en lançant en 2017 une offre en partenariat avec GreenYellow.

Avec cette offre "soit-disant +alléchante+ permettant de substantielles économies en cash back, générant des bons de réduction", E. Leclerc met en place "une véritable économie circulaire (...) qui oblige l'usager à consommer chez elle !", s'indigne la CGT.

"Faire croire aux consommateurs qu'ils feront des économies sur leur facture tout en maintenant une qualité de fourniture d'énergie et une qualité de service public est illusoire", souligne la fédération syndicale. "Un prix bas pour tous n'est obtenu que lorsque le secteur est organisé et structuré en dehors d'une logique marchande", insiste la CGT.

​​​​​​​

Tag(s) : #Services publics, #Macron
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :