Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grille du collège Pablo Neruda à Evreux / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Eric Lombaert

Le grille du collège Pablo Neruda à Evreux / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Eric Lombaert

.3 normandie

Un sentiment d'amertume et de gâchis. Voilà ce que ressentent les enseignants et les parents d'élèves de deux collèges eurois : Pablo Neruda à Evreux et Pierre Mendès-France à Val de Reuil. 
Voulue, décidée, votée et mise en œuvre par le conseil départemental de l'Eure, la fermeture de ces deux collèges alimente depuis des mois polémique, tensions, mobilisation et manifestations.

Des personnes brandissant des banderoles ont surgi dans l'assemblée présidée par Sébastien Lecornu.  Leprésident a dû suspendre la séance. La police est intervenue .

Même la mobilisation de trois anciens élèves de Neruda, devenus depuis des stars du football international  n'a pas fait changer la décision du département de l'Eure…

Mathieu Bodmer, Bernard Mendy et Ousmane Dembélé se mobilisent pour soutenir le collège Pablo Neruda

Dans une lettre adressée le 10 octobre au maire d'Evreux, les trois footballeurs  racontent l'importance du collège Pablo Neruda dans leurs parcours de vie. Tous les trois ont grandi à Evreux, ils ont été scolarisés dans ce collège du quartier de la Madeleine. Dans ce courrier, ils rendent hommage aux professeurs et cadres éducatifs de ce collège. ​​​​​​​

Alors en ce début juillet, c'est la tristesse. Exemple à Evreux, dans le quartier de la Madeleines, où avant la fermeture (définitive) des grilles du collège Neruda vendredi soir (6 juillet 2018), les enseignants et les parents d'élèves expriment leur amertume et leur incompréhension.
Surtout qu'à la rentrée, ces élèves d'Evreux (comme ceux de PMF à Val de Reuil) seront répartis dans d'autres établissement scolaires situés plusloin, ce qui va engendrer fatigue et frais supplémentaires.

"canempechepasnicolas" :

Pourquoi baisser les bras ? Les luttes perdues sont celles que l'on ne mène pas !

La population de Guingamp a fait bloc pour garder le service maternité de son hôpital, et elle a gagné : il ne sera pas fermé ! Pour maintenir ouverts les deux collèges de l'Eure Mais qui était député de ce département, et aujourd'hui ministre de l'Economie et des Finances de Macron ? Un certain Bruno Le Maire...C'est lui qui tient les cordons de la bourse. C'est auprès de lui qu'il faut maintenir et développer la pression...jusqu'à ce qu'il soit contraint de maintenir en activité les deux établissements.

 

 

 
Tag(s) : #Education nationale, #Lutte de Classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :