Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avec Macron, la santé est toujours sacrifiée : à Vannes-Auray par manque de personnel, l’hôpital ferme un service

front syndical de classe

L'Hôpital frappé par les politiques de santé menées depuis des années et aggravées par la politique macronienne

Confronté à un déficit de remplaçants aides-soignants le Centre hospitalier Bretagne Atlantique est contraint de fermer, sur le site du Pratel à Auray, un service de soins de suite de 15 lits. Et à Vannes, le week-end dernier, les urgences ont été déclarées en tension avec des délais très élevés d’attente.

Le 10 août faute d’aides-soignants remplaçants, la direction du Centre hospitalier Bretagne Atlantique fermera jusqu’au 9 septembre le service de soins de suite et de réadaptation installé au Pratel, le site Alréen du CHBA.Ce service de 15 lits pour l’essentiel de gériatrie permet aux patients venant d’un service de médecine de se rétablir avant de regagner un Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) ou de rentrer à leur domicile

Tag(s) : #Services publics, #Santé

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :