Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les VIES de TOUS, Les PROFITS de QUELQUES-UNS

front syndical de classe

 

La politique de privatisation et de sous-traitance généralisée est une aberration. 

C'est fondamentalement à la puissance publique d'assurer le contrôle et la maintenance des infrastructures : Mais pour cela il faut s'en prendre aux puissances financières, à l'accumulation de richesses considérables dans des mains privées, cesser de mener campagne contre les dépenses publiques et de brader les biens publics (aéroports, barrages hydro-électriques, autoroutes ...)

La multinationale Atlantia gérant le viaduc effondré opère en France ; aéroport de Nice, réseau autoroutier SANEF, partie prenante  dans l'Eurotunnel, propriétaire de la partie italienne du tunnel sous le Mont Blanc ...

QUESTION sur un chiffre d'affaires de près de 6 milliards d'euros, dont 1,2 milliard de bénéfices combien cette société privée a consacré aux dépenses de maintenance des ouvrages ?

Et c'est la politique macronienne de privatisations tous azimuts qui menace la sécurité de nos infrastructures routières!

**********************

Réaction du PC italien à la catastrophe du viaduc Morandi

Sur l'affiche du PC, on peut lire

"LES VIES DE TOUS, LES PROFITS DE QUELQUES UNS"

- Les privatisations tuent encore, personne ne contrôle les grandes infrastructures. L'Italie s'effondre sur la vie de ceux qui travaillent pour remplir les poches de ceux qui spéculent.

Il faut immédiatement un plan d'entretien extraordinaire de la part de l'État - NATIONALISATION IMMÉDIATE

 

LCI

Atlantia, la société gestionnaire du viaduc de Gênes, géant des infrastructures en France

La société Atlantia, qui fait l'objet d'attaques notamment de la part du gouvernement italien sur d'éventuels défaut d'entretien du viaduc de Gênes qui s'est effondré mardi 14 août, détient plusieurs infrastructures sur le sol français.

C'est le groupe Atlantia, contrôlé par la famille Benetton, qui est chargé de la gestion de l'A10, à laquelle était adossé le pont Morandi, qui s'est effondré, mardi 14 août à Gênes, générant la mort de dizaines de personnes. Une société qui est loin d'être une inconnue en France, même si son nom ne dit rien au grand public.

C'est elle qui, par exemple, a racheté l'aéroport de Nice il y a deux ans pour 1,7 milliard d'euros, l'ajoutant à un portefeuille aéroportuaire déjà bien rempli, puisqu'on y trouve les aéroports de Cannes et de Saint-TropezLe groupe Atlantia détient également le réseau autoroutier français Sanef, qui gère les axes du Nord et de l'Est de la France.

En mars 2018, Atlantia a également acquis 15% du capital de Getlink, le nouveau nom d'Eurotunnel. La société est également propriétaire de la partie italienne du tunnel sous le Mont Blanc. Des activités qui ont permis au groupe, en 2017, de présenter un chiffre d'affaires de près de 6 milliards d'euros, dont 1,2 milliard de bénéfices, rappelle l'AFP.

"Ca n'empêche pas, Nicolas"

va revenir sur cette catastrophe et les leçons que nous pouvons en tire

Nos r

Réseau Norman"v

Tag(s) : #Italie, #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :