Les pensions de retraite ne seront plus indexées sur l'inflation, annonce Edouard Philippe dans un entretien au JDD. Si le Premier ministre assure qu'"aucune prestation sociale ne sera réduite", certaines prestations vont toutefois connaître un quasi gel pendant deux ans.

Ainsi, l'aide personnalisée au logement (APL), les allocations familiales et les pensions de retraite ne progresseront que de 0,3% par an en 2019 et 2020.

L'inflation galope pourtant, à 1,6% en 2018 selon l'Insee. Par ailleurs le Premier ministre assure que "les prestations qui bénéficient à nos concitoyens les plus fragiles, comme le RSA, seront augmentées conformément à la loi. Certaines le seront même très significativement : la prime d’activité, le minimum vieillesse, l’allocation pour les adultes handicapés".