Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il y a 79 ans, le pacte de non-agression germano-soviétique a sauvé l'Europe et la France de la domination allemande, par Jean LEVY

Le 23 août 1939, l'Union soviétique et l"Allemagne

signent un pacte de non-agression...

L'événement fait l'effet d'une bombe : l'accord entre Hitler et Staline est présenté dans le monde occidental, en France en particulier, comme une trahison de l'Etat socialiste vis-à-vis de l'idéal qu'il porte, et bien plus encore, comme une alliance Staline -Hitler contre les peuples, ouvrant la voie à une nouvelle guerre mondiale.

En France, toute la propagande officielle - on ne disait pas encore les médias - se déchaîne contre Moscou et le Parti communiste qui approuve la pacte. La violence d'alors peut se comparer aux campagnes de haine que l'on connaît aujourd'hui contre la Russie de Poutine, mais, compte-tenu des événements - la guerre semble inévitable - les esprits sont chauffés à blanc contre les "traîtres qui pactisent avec l'ennemi", les communistes, qui osent défendre une opinion contraire. 

Résultat de recherche d'images pour "Contre le pacte germano-soviétique Images" ​​​​​​​ Résultat de recherche d'images pour "Contre le pacte germano-soviétique Images"

Et pourtant l'Humanité est censurée et le PCF interdit, mais pas les futurs "Kollabos"

 On dénonce davantage le PCF et les militants ouvriers qui refusent de condamner l'URSS, que l'Allemagne, avec laquelle la France est en guerre !

Résultat de recherche d'images pour "Pacte germano-soviétique août 1939 Journaux Images"Résultat de recherche d'images pour "Grève 30 novembre 1938 journaux Images"

Et les jours qui suivront, le Parti communiste, ses organisations, sa presse seront interdits, ses élus chassés de la Chambre des députés,  ses militants pourchassés, désignés à la vindicte publique, accusés de haute trahison, et bientôt arrêtés. Et tout cela pour délit d'opinion, le groupe parlementaire communiste ayant pourtant voté les crédits de guerre ! En mars 1940, le ministre socialiste Sérol fait voter une loi qui punit de mort la simple propagande communiste...

​​​​​​​En mai 1940, alors que les panzer allemands foncent vers Paris, 5000 militants communistes peuplent les prisons françaises - ils serviront d'otages à l'Occupant - alors que les Français, fanatiques des nazis, arrêtés pour action terroriste, sont libérés dès le premier jour de la guerre, Joseph Darnand en tête, le futur chef de la Milice au service des SS et de la Gestapo !

Résultat de recherche d'images pour "Pacte germano-soviétique août 1939 Journaux Images"   Résultat de recherche d'images pour "Darnand - Oberg Images"

Du Darnand célébré comme "patriote" en janvier 40 au Darnand et le SS Oberg

RETOUR EN ARRIERE

Pourquoi les derniers gouvernements de la IIIème République - présidés par Edouard Daladier, puis  par Paul Reynaud , qui se réclamaient de la démocratie, soutenus par le Ps ou avec la participation de ce dernier, ont-ils mené cette désastreuse politique qui nous a menés  au désastre militaire et à la chute de la République ?

La réponse est claire : la grande bourgeoisie - banquiers et industriels -  n'a pas surmonté sa grande peur issue du mouvement social de juin 1936 : pour la première fois, les patrons assistaient, impuissants, à l'occupation de leurs usines, de leurs bureaux, de leurs plages par leurs ouvriers, jusqu'à là considérés comme du bétail corvéable à merci. Leurs journalistes mercenaires avaient beau oser baver sur les "salopards en casquette", le drapeau rouge flottait au haut de leurs  fabriques !

Résultat de recherche d'images pour "Juin 36 Usine Renault occupée Images"

Et qu'avait dû céder le patronat aux travailleurs, les 40 heures, les congés payés, des délégués élus par le personnel, et combien d'augmentation de salaire...!

Mais sans attendre la "divine surprise" de juin 40 , le patronat et ses politiciens n'ont pas mis un an pour clore le "front populaire" et dès 1938, "remettre la France au travail".  "Finie la semaine des deux dimanches" claironnait Reynaud, ministre des Finances de Daladier, hier encore politicien radical du Front populaire.

Résultat de recherche d'images pour "40 heures Paul Reynaud 1938 Images"Ensemble, ils materont férocement les grévistes du 30 novembre 1938, deux mois après avoir bradé à l'Allemagne la province tchèque des Sudètes, sans en référer au gouvernement allié de Prague.

Le 6 décembre de la même année, le gouvernement recevait en grande pompe à Paris Joachim von Ribbentrop, le ministre nazi des Affaires Etrangères, à qui ils promettent de "mâter les communistes", promesse tenue comme nous l'avons vu. 

Résultat de recherche d'images pour "6 décembre 1938 von Ribbentrop à Paris Images"Von Ribbentrop à Paris le 6 décembre 1938

Et durant ces mois-là, malgré tout, l'Union soviétique multipliait ses efforts pour conclure, face au danger allemand, un pacte de défense avec la France et la Grande-Bretagne. En vain. Au contraire les deux nations occidentales multipliaient les concessions en faveur de l'Allemagne.

L'été 39, alors que Berlin menace la Pologne, l'Union soviétique tente un nouvel effort pour conclure une entente avec Paris et Londres. Son nouveau commissaire aux Affaires Etrangères, Molotov, convie des négociateurs français et anglais à Moscou. Ceux-ci seront des militaires de second rang qui affréteront un lent  navire marchand  pour joindre la Russie... Le mauvais vouloir occidental est patent. . Staline et le gouvernement soviétique, conscients du danger extrême que représente l'Allemagne, parent au plus pressé : conclure avec celle-ci un pacte de non agression.

Ainsi, les frontières russes sont à l'abri d'une offensive de la Wehrmacht. Pour le moment. Mais grâce au pacte, c'est du temps gagné pour doter l'Armée rouge de l'armement moderne nécessaire qui la rende imbattable.

L'URSS sent la menace. Elle  protège son territoire en déportant vers l'ouest sa frontière obligeant un replie allemand de 200 kms en Pologne.

Résultat de recherche d'images pour "Entrée de l'armée rouge en Pologne images"

Cet accord et le temps gagné l'année précédente, vont permettre à l'Union soviétique de vaincre,  après quatre ans de guerre déclenchée par l'Allemagne le 22 juin 1941.

Ainsi, le pacte de non agression germano-soviétique, par le délais qu'il impose à l'Allemagne et les futures victoires militaires qu'il engendre, devant Moscou, à Koursk et à Stalingrad, demeure un événement-clef de la défaite allemande, et, de ce fait, de la libération de la France.

L'été 1944, l'Armée soviétique avance sur un front de 2000 kms

Résultat de recherche d'images pour "1944 Offensive soviétique Images"​​​​​​​Et les Alliés en Normandie

Résultat de recherche d'images pour "Offensive alliée en Normandie été 1944 Images"

et les Russes sont à Berlin... 

Résultat de recherche d'images pour "Le drapeau rouge flotte sur Berlin image"

Le drapeau rouge flotte sur Berlin

Ce pacte a donc sauvé l'Europe et la France de la domination allemande.

C'est peut-être pour cette raison qu'aujourd'hui encore, la bourgeoisie française n'a pas digéré cet acte historique.

 

Tag(s) : #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :