Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Uri Avnery et Arafat

Uri Avnery et Arafat

Le journaliste et militant pacifiste israélien Uri Avnery, durement attaqué dans son pays dans les années 1980 pour avoir rencontré le leader palestinien Yasser Arafat, est décédé dans la nuit à Tel-Aviv à 94 ans, a-t-on appris lundi de source hospitalière. Figure centrale du mouvement pacifiste israélien,

Uri Avnery avait causé une tempête en recueillant en juillet 1982 ce qui est présenté comme la première interview d'Arafat avec un journal israélien, Haolam Haze, qu'il dirigeait. L'entretien avait eu lieu à Beyrouth, assiégée par l'armée israélienne. Avocat de la création d'un Etat palestinien, Uri Avnery avait été soldat et avait même appartenu à une milice de droite avant de devenir une voix éminente de la paix, en laquelle il a cru jusqu'au bout.

De son vrai nom Helmut Ostermann, Uri Avnery est né en Allemagne en 1923, d'où il émigre vers la Palestine mandataire en 1933 après l'accession au pouvoir d'Adolf Hitler. Brièvement membre de l'Irgoun, le groupe clandestin armé de droite qui combat le mandat britannique, il s'engage dans l'armée israélienne après la création de l'Etat d'Israël en 1948. Il est blessé lors de la guerre israélo-arabe. En 1950, après sa démobilisation, il fonde Haolam Haze (Ce monde), hebdomadaire critique des institutions israéliennes.

Il est la cible de la censure et d'attaques personnelles. Une bombe est placée au siège du journal en 1955, le seul de l'époque à ne pas être sous la coupe d'un parti. Engagé tout à la gauche de l'échiquier politique israélien, il est élu au Parlement en 1965. Il y passera 10 ans en tout. Ecrivain prolifique, il écrit une dizaine de livres, dont, en 2014, son autobiographie intitulée «optimiste».

(Photo AFP.)

Libération

Tag(s) : #Israël
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :