250 personnes se sont rassemblées ce mardi matin près de la gare Saint-Jean pour soutenir un contrôleur d’Hendaye convoqué devant sa direction 

Au moins 250 personnes étaient présentes ce mardi matin devant la direction régionale de la SNCF, dans le quartier Belcier à Bordeaux, à l’appel de la CGT cheminots. Le syndicat appelait à soutenir un contrôleur d’Hendaye convoqué ce même jour devant sa direction en vue d’éventuelles sanctions. Il est accusé d’avoir tiré par le bras une dirigeante de la société d’un train lors d’une précédente journée d’action.

Une "vengeance de la direction" avec "des procédures montées en épingle" après les mouvements sociaux qui ont touché ces derniers mois l’entreprise de transport public.

 

 

A Bordeaux, le rassemblement des @cgtcheminots en soutien à Laurent, un contrôleur d’hendaye reçu pour un entretien en commission de discipline par la direction régionale de Sncf, a débuté devant le siège. Plusieurs centaines de grévistes présents.

Le comité de soutien comptait des agents SNCF du Pays basque, de la Vienne, de Bordeaux, mais aussi des salariés de Ford Blanquefort venus en soutien. 

Aucune décision n’a été prise par la direction à l’encontre du salarié à l’issue de la convocation.