Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suite au N°1

C'était ainsi...

Quand le PCF menait une bataille nationale et sociale'

Ainsi ,en ce mois de septembre 1938,  nous sommes en pleine crise internationale...

Va-t-il avoir la guerre ?

C'est la question que se posent tous les Français..

Face au PCF, à quelques éléments du PS et une minorité de la droite avec Henri de Kérillis, c'est le déferlement anticommuniste : le Parti Communiste est accusé de mener à la guerre. Or, la population redoute un nouveau conflit, juste vingt ans après la boucherie de 14-18. De l'extrême-droite aux forces qui se réclament de la gauche au sein du PS comme à l'intérieur de la CGT, usent du sentiment pacifiste et proclament qu'il vaut mieux "être à genoux que mourir debout"..

L'Humanité du 11 septembre1938


 

L'Humanité du 13 septembre 1938

L'Humanité du 14 septembre 1938

L'Humanité du 15 septembre 1938

L'Humanité du 16 septembre 1938

L'Humanité du 17 septembre 1938

​​​​​​​

 Et L'Humanité du 18 septembre 1938, il y a 80 ans jour pour jour

L'Humanité du 19 septembre 1938

 

Ainsi , nous sommes en pleine crise internationale...

Va-t-il avoir la guerre ?

C'est la question que se posent tous les Français..

Face au PCF, à quelques éléments du PS et une minorité de la droite avec Henri de Kérillis, c'est le déferlement anticommuniste : le Parti Communiste est accusé de mener à la guerre. Or, la population redoute un nouveau conflit, juste vingt ans après la boucherie de 14-18. De l'extrême-droite aux forces qui se réclament de la gauche au sein du PS comme à l'intérieur de la CGT, usent du sentiment pacifiste et proclament qu'il vaut mieux "être à genoux que mourir debout"..

 

Tag(s) : #Histoire, #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :