Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint-Brieuc

À Rennes, les Gilets jaunes ciblent les camions / © Gilles Le Morvan / France 3 Bretagne

À Rennes, les Gilets jaunes ciblent les camions / © Gilles Le Morvan / France 3 Bretagne

Le lundi matin, la circulation est toujours plus difficile que les autres jours, mais avec les actions escargot et filtrage des Gilets jaunes, la situation est très ralentie depuis le début de la matinée autour de Rennes.
Un embouteillage de plus de 10 km c'est résorbé vers 11 heures mais le rond point de Cesson au niveau de la porte de Beaulieu est actuellement "filtré" par des manifestants en gilets jaunes. Au moins une trentaine de camions sont bloqués mais les voitures passent librement.

À Saint-Brieuc

Après la journée de manifestation de samedi et l'accueil en Préfecture d'une délégation de cinq représentants (Gilets jaunes, BTP et pêcheurs), 3 ou 400 Gilets jaunes s'étaient ré-installés vers 18 heures au rond-point de Langueux, en contrebas de la RN12 et devant une zone commerciale. Vers 22H, les forces de l'ordre ont cerné les manifestants, au nombre de 3 ou 400 environ, puis ils ont utilisé des gaz lacrymogènes et des flash-balls pour les faire partir.

"On s'est fait gazer, sans aucune sommation, les gens ont pu se réfugier comme ils pouvaient derrière les restaurants, et on nous accuse d'être violents" a commenté une femme mobilisée avec les Gilets jaunes.

 

Un arrêté Préfectoral avait en effet été pris pour interdire ce lieu aux manifestants, suite à des débordements lundi dernier.

Selon plusieurs témoins, un homme qui sortait du restaurant Mac Donald avec ses enfants a été blessé au tibia par un flash-ball. Il souffre d'une fracture ouverte, selon le gérant du restaurant qui a pris de ses nouvelles à l'hôpital.

Devant un restaurant Burger King, une adolescente, porteuse d'un handicap et asthmatique, a souffert des gaz lacrymogènes et a dû être hospitalisée en urgence.

Le porte-parole du collectif a indiqué que malgré l'arrêté Préfectoral, le collectif du "peuple au pouvoir 22", réoccuperait ce rond-point, "notre fief", autant qu'ils le voudraient. Ce qu'ils ont mis à exécution ce dimanche après-midi. "C'est terminé les barrages filtrants, on bloque" a déclaré Tristan Lozac'h, "le but c'est de ralentir l'économie."
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :