Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les représentantes de la CGT au Havre ont rendez-vous à l'Agence Régionale de Santé ce mercredi pour réclamer plus d'effectifs Les représentantes de la CGT au Havre ont rendez-vous à l'Agence Régionale de Santé ce mercredi pour réclamer plus d'effectifs© Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Le personnel des EHPAD publics du Havre en grève pour réclamer plus d'effectifs

C'est un drame qui selon les responsables CGT locaux met en lumière un manque d'effectifs dans les EHPAD publics du Havre

Les Escales : une résidente de 91 ans, agressée sexuellement par un autre, le 13 juillet dernier. 

"Ça ne doit pas se produire !", lance Sandrine Girard, secrétaire générale de la CGT au Havreet secrétaire adjointe du syndicat des EHPAD publics. "On fait en sorte d'être au plus présent, mais _malheureusement, quand on est deux aide-soignantes avec une unité de 30 résidents, on ne peut pas avoir le regard partout_", regrette-t-elle.  

Une réorganisation qui fait baisser les effectifs

Depuis le 10 juin, le personnel fait grève une heure par semaine pour réclamer des bras en plus. Suite à une réorganisation à l'automne 2018, "des fiches de postes et de tâches spécifiques ont été créées, ce qui fait baisser les effectifs auprès des résidents", selon Tatiana Dubuc, secrétaire général de la CGT-EHPAD du Havre. Deux nouveaux établissements pour accueillir les personnes âgées ont par ailleurs vu le jour au même moment.

"Sur le site de Sanvic, on avait auparavant trois aide-soignantes le matin pour 28 résidents,indique-t-elle. Aujourd'hui, elles ne sont plus que deux". Les conditions de travail ont donc un impact sur les équipes : "on a eu des burn-out, des dépressions, des arrêts maladie... On est à 17% d'absentéisme !". Des agents contractuels étaient venus en renfort pendant plusieurs mois, mais ils ne sont plus là. 

Des ajustements en vue selon la direction

Contactées, les ressources humaines indiquent qu'une évaluation de la restructuration effectuée à l'automne dernier est en cours. Les effectifs devraient augmenter légèrement dans les résidences où des difficultés ont été identifiées. 

Pas de précision quant à l'ampleur de ces renforts ou sur les résidences dans lesquels ils seront déployés. Cela doit encore être validé en septembre au cours de discussions entre direction et syndicats.

Tag(s) : #Services publics, #Santé
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :