Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Plus d'agent aux guichets des gares SNCF. Une image de plus en plus fréquente dans les stations ferroviaires de nos départements.
Plus d'agent aux guichets des gares SNCF. Une image de plus en plus fréquente dans les stations ferroviaires de nos départements.
La suppression des guichets dans les gares SNCF fait grincer des dents

En Haute-Vienne, c'est déjà le cas dans de nombreuses communes isolées. Neuf seraient maintenant en danger, comme Saint-Léoonard-de-Noblat , Le Dorat, Saint- Sulpice-Laurière ou Eymoutiers par exemple.

Les pétitions fleurissent

Les usagers et syndicats de cheminots réagissent pour conserver des personnes physiques dans les gares. A Eymoutiers, une pétition a recueilli 500 signatures. A Saint-Sulpice-Laurière, une autre a recueilli plus de 1 000 signatures en moins d'une semaine .Une manifestation aura d'ailleurs lieu ce vendredi à 18h45 dans la gare de cette commune du nord Haute-Vienne.

Certains sont déjà résignés, comme Isabelle. Elle prend le train à Saint-Priest-Taurion. "Ici on n'a plus rien, juste un téléphone en cas d'urgence. Pas une personne à qui parler. C'est dommage de perdre cette humanité", regrette-t-elle.

A Saint-Léonard-de-Noblat, Jean-François est un peu plus chanceux : "Ici on encore une personne de temps en temps et un distributeur pour acheter les billets." Mais ça ne va pas durer. Le guichet devrait être supprimé prochainement.

"On ne pense pas aux personnes âgées"

La sentence est la même à Saint-Sulpice. Fermeture du guichet prévue le 1er avril prochain. "C'est lamentable. On ne pense pas aux personnes âgées qui vont être obligées de se servir des automates ou d'internet", s'emporte Aimé Lamardelle, président de l'association de défense des services publics de Saint-Sulpice, ville où un quart de la population a plus de 70 ans.

La commune soutient l'association. Et notamment le premier adjoint au maire, Michel Calves : "On connait la stratégie. On l'a déjà vue. On a des horaires qui ne correspondent pas aux besoins des gens, après on dit que la fréquentation est faible et on ferme"souffle-t-il.

Pour la SNCF, certaines gares ne sont pas viables

La SNCF dit-elle doit s'adapter à la réalité du marché pour faire des économies...

"Ca n'empêchepas Nicolas" :

Et si ce raisonnement s'appliquait à notre force de frappe ?

Le but de la SNCF n'est pas de gagner de l'argent, mais de permettre aux Français de se déplacer, en premier lieu pour pouvoir se rendre à leur travail.

Question rentabilité, la force nucléaire de dissuasion n'a jamais servi.

Faut-il pour autant désarmer notre pays ? 

 

 

 

Tag(s) : #Services publics
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :