Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des Gilets jaunes à Paris, le 30 mars 2019 (image d'illustration).

Des Gilets jaunes à Paris, le 30 mars 2019 (image d'illustration).

RT France

 

Le 6 avril, les Gilets jaunes retournent dans la rue, alors que le grand débat national vient de se clore. A Paris, les Champs-Elysées ont été de nouveau bouclés.

Avant la restitution des contributions au grand débat le 8 avril, de nouveaux rassemblements de Gilets jaunes sont prévus le 6 avril dans toute la France pour un 21e week-end consécutif, deux jours après la censure par le Conseil constitutionnel de l'article phare de la loi anticasseurs.

A Paris, le préfet de police Didier Lallement a renouvelé l'arrêté d'interdiction de manifester sur les Champs-Elysées et la place de l'Etoile, ainsi que dans un vaste périmètre comprenant l'Elysée et l'Assemblée nationale. 

«[Ailleurs] le droit de manifester, qui est une liberté fondamentale, pourra s'exercer librement», assure la préfecture, mais «tout attroupement donnant lieu à des débordements sera immédiatement dispersé».

Des arrêtés d'interdiction de manifester dans les centres-villes ont également été pris à Auxerre et Bourg-en-Bresse.

Des Gilets jaunes ont appelé à une convergence nationale à Rouen. Des mobilisations sont également prévues à Bordeaux, Montpellier, Lyon ou encore Strasbourg.

  • A 16h30, la préfecture de police de Paris recensait 28 interpellations, 10 278 contrôles préventifs et sept verbalisations dans le périmètre interdit.

  • Selon notre reporter sur place, «les forces de l'ordre demandent aux Gilets jaunes de quitter les marches sous l’Arche de La Défense».

     

 

Lire aussi : Manifestant matraqué à Besançon : «Pas d'images de violence policière» pour Castaner

 

Tag(s) : #Gilets jaunes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :