Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Histoire pénitentiaire et Justice militaire

Le Sablou, camp d’internement pour “indésirables français” en Dordogne

PAR JACKY TRONEL

La politique de répression mise en place par la IIIe République à l’encontre des individus jugés “dangereux pour la défense nationale ou la sécurité publique” se traduit par la création de “centres de séjour surveillé pour indésirables”. En Dordogne, le Camp du château du Sablou est créé.
Du 17 janvier au 30 décembre 1940, trois à quatre cents « politiques »
y sont internés, “par mesure administrative”
.

Une législation d’exception à caractère liberticide…

Le décret-loi du 12 novembre 1938 relatif à “la situation et à la police des étrangers” statue sur le cas de ces “indésirables étrangers” dont il est “indispensable d’assurer l’élimination […] en raison de leur activité dangereuse pour la sécurité nationale”. En vue de leur internement, des “centres spéciaux de rassemblement” sont créés. Le premier d’entre eux, celui de Rieucros, situé près de Mende (Lozère), ouvre le 21 janvier 1939. Des dizaines de milliers d’étrangers y sont détenues, Espagnols d’abord puis, sous Vichy, Juifs allemands, Autrichiens, Polonais et Français.

L’entrée en guerre conduit le gouvernement Daladier à renforcer la surveillance des milieux politiques considérés comme subversifs et à étendre la procédure d’internement à tout individu, étranger ou non, suspecté de porter atteinte à la défense nationale ou à la sécurité publique.
Avec le décret-loi du 18 novembre 1939, une nouvelle étape est franchie dans la répression : « Les individus dangereux pour la défense nationale ou pour la sécurité publique peuvent, sur décision du préfet, être éloignés par l’autorité militaire des lieux où ils résident et, en cas de nécessité, être astreints à résider dans un centre désigné par décision du ministre de la Défense nationale et de la Guerre et du ministre de l’Intérieur »Cette mesure vise principalement les militants et sympathisants communistes ainsi que les “ressortissants de puissances ennemies”.

Groupe d'internés périgourdins au camp de séjour surveillé du Sablou, Dordogne.

 

Parmi les internés figure le groupe de Périgourdins ci-dessus, photographié en juillet 1940.

Le commandement

Le camp du Château du Sablou a été créé le 17 janvier 1940, par note n° 205/2 du Général commandant la 19e Région. Du 17 janvier au 20 juin 1940, le commandement est placé sous l’autorité du capitaine Saule. De fin juin à début novembre, le capitaine Daguet assure la direction du camp. Il est remplacé le 5 novembre par le commissaire spécial Antz qui commande le camp jusqu’à sa fermeture, le 30 décembre 1940.

 

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://prisons-cherche-midi-mauzac.com/des-camps/le-sablou-camp-dinternement-pour-%E2%80%9Cindesirables-francais%E2%80%9D-en-dordogne-5989

 

 

 

Tag(s) : #Histoire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :