Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Nouveau MRN | L’Espace Aimé Césaire a commencé sa mue !

Les entreprises sont actuellement à pied d’œuvre à l’Espace Aimé Césaire pour transformer l’ancien site du CDDP du Val-de-Marne pour qu’il devienne le nouveau Musée de la Résistance nationale.

Découvrez ici quelques images du chantier

 

Nouveau MRN | Publication du marché public pour la réalisation de l’ensemble des travaux d’aménagement

Les travaux bâtimentaires débutés en juin 2019 se poursuivent sur le site Aimé Césaire (gros œuvres, clos et couvert, chauffage et ventilation, travaux électriques et courants faibles, étanchéité). La maîtrise d’ouvrage de ces travaux est assurée par le Conseil départemental du Val-de-Marne et la maîtrise d’œuvre par le groupement Lelli Architectes (mandataire)/COTEC/SERF. L’entreprise CBC Services a été retenue pour les travaux à réaliser.

En parallèle, le MRN a publié fin juillet son marché public visant à choisir un prestataire pour la réalisation des travaux d’aménagements scénographiques et de graphisme. L’opération globale fait l’objet d’une étroite coordination entre les deux maîtrises d’ouvrage : le CD94 pour les travaux de bâtiment, et le MRN, qui sera occupant, pour les aménagements scénographiques.

La coordination des deux maîtrises d’ouvrage, CD94 et MRN, a abouti à la prise en compte au sein du marché de travaux du département d’une partie des aménagements scénographiques fixes indissociables de la construction (réalisation de cimaises en plaques de plâtre et d’éléments d’aménagement scénographique spécifiques), et dont la mise en œuvre conjointe s’avérait plus efficace sur le plan technique et financier, ainsi que pour le respect du planning global de l’opération.

 

Initiative | Les Journées européennes du Patrimoine au Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne

Lors des Journées européennes du Patrimoine les 21 et 22 septembre prochain, le MRN propose au public de découvrir son projet de nouveau musée ainsi que quelques pièces emblématiques de sa très riche collection (objets et archives). De nombreuses visites commentées, en particulier de l’atelier de restauration, seront proposées les deux jours.

Ce sera une des dernières occasions pour le grand public de visiter le site historique du MRN avant l’installation de son nouveau musée début 2020. En effet, si le MRN reste ouvert pour les groupes (sur rendez-vous en particulier pour les scolaires, en fonction du projet de nouveau musée), il n’est plus accessible au grand public qu’à l’occasion de manifestations particulières.

Les Journées du Patrimoine auront lieu cette année encore sur le site Jean-Louis Crémieux-Brilhac au 88 avenue Marx-Dormoy à Champigny-sur-Marne.

Le MRN sera ouvert entre 14 h 00 et 18 h 00.

L’entrée est libre et gratuite.

 

Chez nos partenaires | 25 août 2019 | Ouverture du nouveau musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin

Pour le 75e anniversaire de la Libération de Paris, le musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin a ouvert ses portes dans son nouveau site place Denfert-Rochereau. Installé depuis 1994 au-dessus de la gare Montparnasse, le nouveau musée a déménagé place Denfert-Rochereau dans les pavillons conçus par Claude-Nicolas Ledoux. Le parcours de visite de son exposition permanente, chronologique, correspond à l’action de Jean Moulin et de Philippe de Hauteclocque dans la France de l’entre-deux-guerres, durant la débâcle de juin 1940, dans la Résistance intérieure et pendant les combats jusqu’à la libération du territoire, dont Paris est resté le plus fort symbole.

Ce nouveau musée propose également au public qui ne craint pas d’affronter une centaine de marches, la visite du poste de commandement du colonel Rol-Tanguy, chef des FFI d’Île-de-France, durant la Libération, situé à vingt mètres sous le musée. Les visiteurs découvrent la défense passive avec la présence d’un cyclo-pédaleur original, et entrent dans les pièces occupées par le colonel Rol-Tanguy et son état-major des Forces françaises de l’Intérieur de la région parisienne en pleine insurrection, à partir du 20 août 1944. Pour une expérience encore plus immersive, une visite de découverte en réalité mixte est disponible.

Le MRN est un des partenaires privilégiés du musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc – musée Jean Moulin. Nous félicitons toute l’équipe, et Sylvie Zaidman sa directrice, pour cette réussite.

Pour tout renseignement : www.museeliberation-leclerc-moulin.paris.fr

 

L'objet du mois | Elisabeth Friang est renvoyée du lycée pour avoir gravé un « Vive de Gaulle »

Dans les mois qui viennent, nous vous présenterons dans cette rubrique quelques-uns des objets qui intégreront la future exposition permanente du nouveau MRN.

 

 

Au printemps 1941, Élisabeth Friang est renvoyée du lycée Molière au motif d’avoir, en classe de travaux pratiques, réalisé cette croix de Lorraine sur laquelle elle a gravé l’inscription « Vive de Gaulle ».

La directrice explique dans une lettre au père d’Élisabeth les motivations de sa hiérarchie : Monsieur, […] l’exclusion temporaire a été transformée par lui en exclusion définitive de notre établissement étant donné le manque de discipline constaté depuis octobre malgré maints avertissements. « L’incident qu’elle vient de provoquer prouve, au surplus, qu’elle n’a eu nul souci des risques graves que son attitude pouvait faire courir à ses compagnes, son lycée et finalement l’Université toute entière » écrit Monsieur le Recteur. »

Pour Élisabeth Friang et de nombreux résistants, ce premier geste d’opposition est suivi par d’autres. Entrée en Résistance, Élisabeth devient « Brigitte », adjointe du responsable du Bureau des opérations aériennes (BOA).

Arrêtée et blessée le 21 mars 1944 à Paris, elle est internée à l’hôpital de la Pitié, puis à Fresnes, et déportée le 13 mai 1944 au camp de concentration de Ravensbrück en Allemagne puis à Zwodau (un des kommandos de Flossenburg).

 

 

 

Hommage | Inauguration d’une salle Josette Dumeix

 

Le 21 juin dernier, une salle Josette Dumeix a été inaugurée au sein de la Médiathèque Violette Leduc à Paris (11e arrondissement), réalisée en 2018 grâce aux votes des Parisiens dans le cadre d’un budget participatif. Les allocutions de François Vauglin, maire du 11e arrondissement, de Jeannette Dumeix la fille de Josette et du directeur de la médiathèque, Christophe Grelet se sont succédées pour rappeler en particulier l’action en résistance de Josette Dumeix ainsi que son engagement dans l’action culturelle.

Femme du 11e arrondissement dans lequel elle a vécu toute sa vie, Josette Dumeix a adhéré aux Jeunesses communistes en 1935 puis au PCF en 1936. Agent de liaison dans la Résistance, elle fut responsable des comités féminins de la zone Nord. Arrêtée en novembre 1942, elle passa 22 mois en prison à Lille. Elle fut l’une des responsables de l’Union des jeunes filles patriotes à la Libération.

Dans les années cinquante, elle prit d’importantes responsabilités au sein de l’Union des femmes françaises. Au début des années soixante, Josette Dumeix devint bibliothécaire, s’engagea dans l’action culturelle, développa la bibliothèque de Pierrefitte, puis créa la bibliothèque centrale Henri-Vaysse de Bagnolet et plusieurs annexes de quartier, le réseau de lecture publique ainsi que le service culturel de la ville, travaillant avec passion à la culture pour tous.

À partir de 1965, elle travailla à la réalisation de l’exposition permanente du MRN, qui verra le jour en 1985. Elle reprit des cours à l’université et obtint un DEA d’histoire. En 1994, elle coordonna un ouvrage du comité de libération du 11e arrondissement, dont elle était la présidente.

Retrouvez les allocutions qui ont ponctué cette inauguration en suivant ce lien.

 

Réseau MRN | les 20 ans du Musée à Peyrat-Le-Château

Les 20 ans du musée à Peyrat ont été célébrés du 13 au 16 juin 2019. Le Musée, fondé par d’anciens résistants a été inauguré en 1999 à l’initiative de l’Association des Créateurs et Amis du Musée départemental de la Résistance. Il retrace l’histoire de la 1re brigade de marche des Francs-Tireurs et Partisans du colonel Georges Guingouin, premier maquisard de France.

Les animations se sont succédées grâce aux bénévoles de l’association qui se sont démenés pour mener à bien ces 4 jours de festivités. Les visites libres du musée, les conférences historiques de Fabrice Grenard, Guy Perlier et Dominique Sardin, les lectures de chants et poèmes de la Résistance, l’atelier de l’association des radioamateurs87, le bal clandestin et la chorale ont attiré un public nombreux (près de 400 personnes et notamment de nombreux scolaires).

Des contacts fructueux ont été noués lors de ces journées qui ont donné lieu à des dons (de containers en particulier) et à des rapprochements qui devraient amener de nouvelles classes au musée l’an prochain. Lucienne Nayet, présidente du réseau MRN, avait adressé un texte à l’association pour saluer le travail d’histoire et de mémoire engagé depuis 20 ans par les bénévoles de l’association « Créateurs et Amis du Musée de la Résistance – 1re brigade des FTP du colonel Guingouin ». Elle a été lue lors de son allocution par Marc Montaudon son président.

 

Réseau MRN | Publication du numéro 230 de « Notre Musée »

 

Au sommaire de ce numéro vous trouverez une présentation du réseau MRN en particulier celle de son nouveau site à Châteauroux (Indre), des comptes rendus d’initiatives organisées par le MRN, des notes de lecture, etc.

Pour s’abonner à la revue, il suffit de nous retourner le bulletin d’adhésion téléchargeable ici.

 

Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne

Le Musée de la Résistance nationale est un musée associatif qui œuvre à la transmission de la mémoire et des valeurs de la Résistance en organisant de multiples initiatives, alliant culture, histoire et mémoire, de manière vivante et intergénérationnelle, à destination de tous les publics.

Il conserve, enrichit et valorise une collection exceptionnelle sur la Résistance française.

Le réseau Musée de la Résistance nationale qui regroupe 26 associations et sites muséographiques est reconnu d'utilité publique. Il a reçu l'agrément Jeunesse et Education populaire.

Pour tout renseignement – Tel : 01 48 81 00 80 – www.musee-resistance.com

Le Musée de la Résistance nationale est soutenu par les ministères de la Culture (Musées de France, DRAC, Archives nationales), de l'Éducation nationale et des Armées (DPMA) ; la ville de Champigny et le Conseil départemental du Val-de-Marne, le Conseil régional Ile-de-France, les conseils départementaux de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine ; la ville de Paris. Le MRN est soutenu également les comités d’entreprise CCAS EDF-GDF, CRE RATP, CCE SNCF, CCE BERIM, la CARAC, France Mutualiste et la SNCF.

 

Venir au Musée de la Résistance nationale

En raison de la préparation du transfert du MRN dans le bâtiment Aimé Césaire, le MRN est accessible uniquement aux groupes (sur réservation, en fonction du projet de nouveau musée). Des ouvertures exceptionnelles ont lieu notamment lors des Journées européennes du Patrimoine pour le grand public.

Le Centre d'archives du musée est fermé aux chercheurs en vue de la préparation de la rénovation et de l'agrandissement du MRN. Tous les engagements pris dans le cadre de conventions sont néanmoins honorés. Le Centre de conservation et de consultation reste ouvert aux donateurs et aux bénévoles.

 

Adhérer à l'association des amis du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne

Le MRN est un musée associatif. Vous pouvez soutenir ses activités, en particulier son projet de nouveau musée, en adhérant à l'association des Amis du Musée de la Résistance nationale.

Informations sur www.musee-resistance.com

Tag(s) : #Histoire, #Culture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :