Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Image reprise sur El Diablo

Billet intellectuellement délinquant : Facebook bloque les comptes de Simonian et de Poklonskaya

 

Tous en rang par deux, que je ne vois qu'une seule tête! Cette rentrée, Facebook a décidé de renforcer la "sécurité" sur la toile, faisant le ménage des comptes qui pourraient perturber la tranquillité publique, distribuant les mauvais points à leurs détenteurs. Les comptes de Margharita Simonian, la rédactrice en chef de RT, et de la députée Natalia Poklonskaya (procureur de Crimée après le rattachement à la Russie) ont été suspendus temporairement, ayant violé les mythiques règles de la communauté. Nous vivons une époque merveilleuse, celle de la déliquance de la pensée. Assumée. Déclarée.
 

 

Gérard Noirel l'a médiatisé récemment sur un autre thème, la pensée peut être délinquante. Lorsqu'elle n'entre pas dans le rang. Mais peu importe l'objet de la délinquance, il est acté que le monde de la tolérance absolue dans lequel nous vivons ne peut se permettre un son de cloche dissident. Oui, dissident. Elle aussi, la dissidence, a été réhabilitée, a passé le mur et s'est installée dans nos pénates. Comme ce fut le cas en d'autres temps, en d'autres lieux. Ce monde absolument tolérant ne tolère pas la pensée, dont le caractère aléatoire est trop dangereux, il ne fonctionne que par la répétition de slogans, bien estampillés.
 
Et Facebook, un des espaces-clés de ce monde de la liberté virtuelle devant permettre aux gens d'évacuer leur besoin de s'exprimer sans que cela n'ait la moindre incidence réelle, s'applique en bon élève à lutter contre la délinquance, afin que rien ne puisse provoquer une dissonance dans votre plongée quotidienne. Ainsi, le compte de la députée Natalia Poklonskaya a été suspendu pour 30 jours en raison d'une publication commémorant la mémoire de Zakhartchenko, le dirigeant de la république de Donetsk, assassiné il y a une année. De son côté, Margharita Simonian a été suspendue pour trois jours pour avoir violé "les standards de la communauté".
 
La Russie est devenue dissidence.
 
Eh oui, chers amis, Facebook est une "communauté", l'harmonie entre les membres est un principe de base de toute communauté, qui se base sur l'adhésion aux mêmes "valeurs". Ces suspensions, jouent le même rôle que les punitions pour les enfants (pas de chocolat pendant 3 jours), afin que le destinataire ait le temps de prendre la pleine conscience de sa faute, de sa "délinquance de la pensée", et qu'il puisse revenir sur le bon chemin, accepté avec acclamation par les membres de la communauté. Le retour de l'enfant prodige. Vous voyez bien que cela n'a rien à voir avec la censure, quelle idée ! C'est au mieux de l'infantilisation.
 
Nous ne remercierons jamais suffisamment Facebook pour ce rôle d'éducation, oserais-je dire morale, qu'il tient avec tant de ferveur!
Tag(s) : #Libertés, #Censure, #Allemagne