Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Résultat de recherche d'images pour "Violences policières au Chili Images"

 

Santiago du Chili,

le 27 octobre (Prensa Latina)

Au moins 42 morts et 121 disparus est le chiffre confirmé à ce jour en raison de la répression policière des manifestations populaires massives au Chili contre les mesures économiques du Président Sebastián Piñera.

Selon les données de la Commission interaméricaine des droits de l'homme, outre le nombre de victimes, 12 femmes ont été violées et des milliers torturées, scènes qui, de l'avis des observateurs, rappellent ici la période notoire de la dictature militaire de Augusto Pinochet (1973-1990).

D'autres rapports indiquent que 45 personnes ont perdu la vue au cours de la semaine dernière à cause de tirs de grenade.

Il y a violation (...), chaque jour, ce n'est pas quelque chose qui semble, c'est quelque chose qui arrive ( ?) dans notre pays avec cet état virtuel de siège', a déclaré Constanza Schonhaut, collaboratrice de l'Institut national des droits de l'homme.

Cependant, Piñera a remercié dans son discours prononcé hier au Palais de la Moneda le rôle des forces de l'ordre après l'explosion sociale.

Le gouverneur a admis qu'il avait " entendu le message " des protestations et n'a demandé que la démission de tous les ministres et un ensemble de mesures pour essayer d'apaiser le pays.

Près de deux millions de personnes ont participé vendredi à ce qu'ils ont appelé " la plus grande marche du Chili " depuis le plébiscite qui a mis fin à la dictature de Pinochet.

De nombreuses voix réclament une radicalisation plus poussée des revendications, affirmant même que les mesures visant à calmer l'humeur ne suffisent pas.

Le mouvement de protestation veut une nouvelle constitution et la démission du président Piñera, qui, d'ailleurs, a 80 pour cent de rejet populaire, selon les derniers sondages

Tag(s) : #Chili
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :