Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Discrimination sociale : "Cessez de faire de Paris la ville des riches !" Dannielle Simonnet candidate France Insoumise
Discrimination sociale : "Cessez de faire de Paris la ville des riches !" Dannielle Simonnet candidate France Insoumise
  • Désignée comme cheffe de file pour les municipales à Paris par La France Insoumise, Danielle Simonnet veut d'avantage s'inscrire dans une démarche citoyenne.
  • La future tête de liste dans le 20e arrondissement, souhaite notamment un référendum francilien sur les Jeux olympiques de 2024.
  • Seule conseillère de Paris d’opposition à gauche, elle prône l'«irruption citoyenne».

Elle rêve d’un Paris combatif, un Paris sans Uber. Désignée comme cheffe de file pour les municipales à Paris par La France Insoumise, Danielle Simonnet est dans les starting-blocks. Elle a proposé sa candidature au mouvement citoyen « Décidons nous-mêmes » qui tranchera le 9 novembre prochain. Seule conseillère de Paris d’opposition à gauche, elle partira sans les communistes et les Verts et prêche le sursaut citoyen. RIC, moineaux, J.O… A cinq mois des élections, elle dévoile à 20 Minutes son plan de bataille pour la capitale.

Début septembre, vous avez proposé votre candidature pour la mairie de Paris à la tête d’un collectif citoyen « Décidons nous-mêmes ». Pourquoi un tel processus de désignation ?

 

On a décidé d’enclencher une démarche "communaliste" pour des listes citoyennes, populaires. J’ai lancé un appel au début de l’été avec Claudio Pulgar-Pinot, un militant associatif pour le droit à la ville. La France insoumise a par la suite décidé de soutenir cette démarche qui de fait la dépasse. Notre tâche est de fédérer les femmes et les hommes qui font Paris, par tant de combats écologiques et sociaux et de solidarités concrètes.

Quel bilan portez-vous sur le mandat d’Anne Hidalgo ?

 

Globalement, le bilan des trois dernières mandatures est un échec. On se retrouve avec 10.000 euros le m2 et une ville complètement gentrifiée, bétonnée et privatisée : on en vient même à privatiser les crématoriums ! La question n’est pas simplement le programme, mais la stratégie. Si des majorités PS-PCF-Verts ont échoué face à l’Etat et aux intérêts privés, c’est parce qu’ils n’ont jamais cherché à mettre en mouvement les citoyens. Toute la démocratie participative impulsée par Anne Hidalgo s’est faite sur le secondaire et jamais sur l’essentiel. Il faut changer de paradigme et accepter de créer de réels rapports de force et contre-pouvoirs.

Tag(s) : #Discriminations sociales
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :