Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gérald Darmanin : «La France populaire, des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts» Gérald Darmanin, le 21 octobre 2019 à l'Elysé

En savoir plus sur RT France : 

https://francais.rt.com/france/69349-gerald-darmanin-france-populaire-gens-boivent-biere-mangent-doigts

Résultat de recherche d'images pour "Marie-Antoinette et la brioche Images"

serait la réponse donnée en 1789 Marie-Antoinette elle-même,  à qui l'on faisait part du fait que le peuple n'avait plus de pain à manger.

Par Jean LEVY

 

Gérald Darmanin estime en effet que «l’entourage présidentiel est trop parisien, trop bourgeois, trop techno, trop strauss-kahnien». Tentant ainsi de trouver une solution pour permettre au président de moins «peiner» sur le «social» :

«Il manque sans doute autour de lui (Macron) des personnes qui parlent à la France populaire, des gens qui boivent de la bière et mangent avec les doigts. Il manque sans doute un Borloo à Emmanuel Macron".

Ce ressenti ministériel, plein de mépris pour le peuple, s'accompagne d'une méconnaissance profonde de la réalité quotidienne. Souvenons-nous des propos tenus par Gérald Darmanin sur le prix des restaurants où il  a ses habitudes :

" Si nous ne voulons pas être dans le Brexit intérieur (...), nous devons tous intégrer et pas seulement expliquer, mais entendre et comprendre, ce que c'est de vivre avec 950 euros par mois quand les additions dans les restaurants parisiens tournent autour de 200 euros lorsque vous invitez quelqu'un et que vous ne prenez pas de vin".

C'est le journal Le Capital qui, rappelant ces propos, cite les commentaires de Marianne :

"Une comparaison entre le revenu des Français les plus modestes et le prix des restaurants parisiens qui passe mal. En voulant montrer son empathie avec les travailleurs aux bas salaires, il a fait la preuve de sa totale déconnexion avec leur niveau de vie".

Et ce sont ces gens-là qui nous gouvernent - Macron et Philippe en premier -  qui, en permanence, font la morale aux Français, aux plus pauvres en particulier, tout en s'en prenant chaque jour davantage à leur niveau de vie, alors qu'eux se gobergent, amassant toujours plus de profits, plus ou moins mal acquis.

C'est cette colère accumulée qui a jeté les gilets jaunes dans les rues de nos villes.

C'est cette volonté de ne plus rien accepter qui rassemble aujourd'hui les masses populaires dans la grève et les manifestations.

Le pouvoir des nouveaux aristos, leurs privilèges provoquant rappellent 1789 :  la révolution des sans-culottes, les patriotes, comme on disait à l'époque, s'insurgent   une caste arrogante sur le déclin,  et faisant appel aux forces étrangères contre leur propre peuple. 

Au bout, ce fut la victoire de Valmy, celle des "patriotes", à comme on disait à l'époque, et la l'instauration de la Première République.

Une leçon d'histoire pour Macron et la caste qui l'a hissé au pouvoir.



 

Tag(s) : #Oligarchie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :