Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

40.000 conteneurs par rail entre l'Allemagne et la Chine ...

1 200 trains de marchandises entre la Chine et l'Europe ...

 

Les trains de fret Chine-Europe

contribuent à stabiliser

la chaîne d'approvisionnement mondiale

 

Avec des camions pare-chocs contre pare-chocs et de grandes grues chargeant des conteneurs sur le train, l'activité est revenue à la normale dans une base de logistique de la province chinoise du Liaoning (nord-est).

La base, d'où les trains de fret Chine-Europe quittent Shenyang, capitale provinciale, a connu un nombre stable de départs depuis début avril, alors que l'épidémie de nouveau coronavirus a reculé.

La chaîne d'approvisionnement mondiale étant affectée par les restrictions dans les voyages aériens, terrestres et portuaires en raison de la pandémie, le chemin de fer Chine-Europe a joué un rôle plus important, selon des experts.

"Le train est manoeuvré par le personnel de différentes sections, ce qui signifie qu'il ne nécessite pas d'inspections sanitaires du personnel transfrontalier. Cela lui confère des avantages pendant la pandémie", d'après Shan Jing, spécialiste de l'industrie qui a écrit un livre sur les trains de fret Chine-Europe.

En mars, un total de 809 trains de fret Chine-Europe transportant 73.000 conteneurs ont été envoyés à travers la Chine. Ces deux chiffres ont atteint un record mensuel.

Les trains au départ de la base de logistique de Shenyang traversent la Russie, la Biélorussie et la Pologne avant d'atteindre l'Allemagne en environ 18 jours. En date du 13 avril, un total de 130 trains transportant 11.200 conteneurs standards avaient quitté la base.

"La province envoie un nombre stable de cinq trains par semaine", indique He Ruofan, directeur de la filiale à Shenyang de la China Railway Container Transport Corp., Ltd, l'exploitant des trains.

L'exploitation stable a fait de cette route le meilleur choix pour de nombreuses entreprises chinoises, explique Yao Xiang, directeur de la société du nord-est du groupe de logistique Sinotrans.

"De nombreuses voies de navigation ont été annulées, et les autres coûtent de plus en plus cher dans le contexte de l'épidémie", ajoute M. Yao, notant que le prix du fret aérien est de 5 à 10 fois supérieur au prix normal en raison de la réduction des vols au départ de la Chine pour l'Europe.

Avec la hausse des trains au départ, les trains de retour ont également augmenté, précise-t-il.

Depuis le début de l'année, parmi les 130 trains partis de la base à Shenyang, 33 sont revenus chargés de matériaux de construction, de pièces automobiles, d'équipements mécaniques et de produits du quotidien.

"Ces produits approvisionnent de grandes entreprises comme les usines de BMW et de Michelin à Shenyang", déclare M. Yao.

Des fournitures médicales ont également été envoyées vers l'Europe, pour aider cette région durement touchée à lutter contre la pandémie de coronavirus.

Le 18 avril, un total de 448.000 fournitures médicales pesant 1.440 tonnes avaient été expédiées vers les pays européens par la route, selon la China State Railway Group Company, Ltd.

"Les trains de fret Chine-Europe ont montré de grandes capacités de service pendant l'épidémie", estime M. Shan. "Il s'agit d'un nouveau choix pour les entreprises européennes, et je crois que davantage de personnes comprendront l'importance de cette route".

Tag(s) : #Chine - Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :