Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un appel de soignant.e.s

pour construire un mouvement populaire !

Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de nous lever et de crier haut et fort « Bas les masques ! » Nous disons stop aux mensonges, à l’hypocrisie et au cynisme du gouvernement !

Nous lançons un appel à tous nos collègues professionnel.le.s de santé et du médico-social qui partent travailler la boule au ventre.

Un appel aux « travailleurs et travailleuses essentiel.le.s », aux « premier.e.s de corvée », qui sont exposé.e.s pour faire tourner la machine.

Un appel à toutes les personnes qui n’en peuvent plus de cette gestion de crise calamiteuse, de ce qu’elles endurent depuis des années, d’un système économique, politique et social désastreux.

Retrouvons-nous dès maintenant pour construire un mouvement populaire.

Partout, nous devons nous organiser sans attendre un « après-crise » illusoire. Sans cela, les perspectives sont sombres.

L’endettement des États aujourd’hui servira de justification aux politiques d’austérité de demain.

Ces mêmes politiques qui ont déjà broyé nos services publics et nos systèmes de santé, d’éducation et de justice.

Au prétexte de l’état d’urgence sanitaire, des mesures seront mises en oeuvre au service de la surveillance généralisée, du tout sécuritaire faisant infuser dans les esprits la peur, le repli et la stigmatisation.

Alors construisons ensemble dès aujourd’hui, des lendemains heureux.

L’avenir sera ce que nous déciderons d’en faire ! Le « monde d’après » nous le voulons juste, centré sur l’intérêt du plus grand nombre et non sur la recherche du profit au bénéfice de quelques uns.

Face à la crise actuelle, nos objectifs prioritaires sont clairs :

  • Nous exigeons que des moyens urgents soient immédiatement réunis pour faire cesser la pénurie d’équipements de protection.

  • Nous exigeons des mesures d’urgence pour une vie digne pour les plus vulnérables.

  • Nous exigeons que les aides financières octroyées avec l’argent public aillent en priorité à nos services publics et que tous les professionnels essentiels à notre société soient enfin rémunérés à leur juste valeur

  • Nous voulons mettre fin à ce système qui broie les vies au nom du profit, et construire ensemble une société plus juste, plus équitable, un monde où le soin et la solidarité seront enfin des fondamentaux.

Les actions que nous proposons, pour le moment, sont simples :

  • À tous les professionnel.le.s de santé, du médico-social et du social qui se reconnaissent dans cet appel : rejoignez-nous, partagez vos témoignages.

  • À tou.te.s les travailleurs.euses « essentiel.le.s », aux « premier.e.s de corvée » qui font tourner la machine : rejoignez-nous également, partagez vos témoignages, construisons un mouvement large au-delà de nos secteurs.

  • À toutes et tous : faisons de chaque mardi une journée de mobilisation à nos fenêtres pour la défense d’un système de santé plus juste, et l’avènement d’un « monde d’après » égalitaire (concert de casseroles, banderoles, etc).

  • Et continuons de déposer des plaintes en justice (plaintecovid.fr).

Sortons de l’isolement et retrouvons-nous (sur les réseaux sociaux dans un premier temps).

Partageons nos témoignages, nos idées, nos actions. Organisons-nous pour construire un grand mouvement populaire !

« Bas les masques ! » n’est affilié à aucun parti, aucun syndicat, aucune organisation préexistante.

Ça n’est pas un collectif figé et délimité, mais une initiative plurielle ouverte à tous et toutes.

N’hésitez pas à la diffuser partout autour de vous !

 

PREMIER.E.S SIGNATAIRES

Karim Khelfaoui, médecin généraliste, volontaire au SAMU à Marseille

Sabrina Ali Benali, médecin urgentiste à Paris

Adrien, anesthésiste-réanimateur

Elsa, IDE en renfort dans une unité Covid dans le 93

Jérémie Fougerat, médecin généraliste à Poitiers

Mathieu Bellahsen, psychiatre responsable d’un secteur de psychiatrie en banlieue parisienne

Loriane Bellahsen, psychiatre chef de service, hôpital de jour Santos Dumont, Paris

Laura, psychologue clinicienne en psychiatrie à Paris

Hervé Bokobza, psychiatre, Saint-Jean-de-Vedas

Eugénie, interne en psychiatrie, urgences de Bobigny

Salomé, interne aux urgences

Pavlos, infirmier en pédiatrie

Maeva, interne en psychiatrie

Carl Lugrin, médecin généraliste, urgence à domicile, Paris

Lucile Jaubert, étudiante infirmière en gériatrie à Paris

Mehdi Basfao, Psychologue en hôpital psychiatrique, Aix-en-Provence

Alexandra, psychologue clinicienne, service d’accueil des urgences

Marie Hélène Lottin, psychiatre

Vladimir Adrien, psychiatre, APHP Paris

Monique D’Amore, psychiatre, Aix-en-Provence

Pascale Raymon, assistante sociale, Aix-en-Provence

Laurence Beer, pédopsychiatre, Maisons-Laffitte

Sarah Colin, psychiatre hospitalier, Centre Antonin Artaud, Reims

Baptiste Garreau, psychologue, hôpital public, Asnières sur Seine

Claudie, psychologue, Poitiers

Valentine, Interne de psychiatrie, Nantes

Sylvie Barreteau, pédopsychiatre, praticien hospitalier, EPS Rogerprevot, Asnières

Marie Pluzanski, médecin généraliste retraitée, Université de Poitiers

Anne Souciet, médecin de PMI, Mairie de Paris

Philippe Bichon, psychiatre, clinique La Borde, Blois

OlivierEs nault, ISP Cadre supérieur de santé, Marseille

Catherine Lemoine, psychiatre, Paris

Sandrine Bascoul, psychologue, Valence

Mathieu, usager, secteur 4, Reims

Yves de l’Espinay, infirmier psychiatrique retraité, Val d’Oise

Martin Pavelka, pédopsychiatre, service public Essonne

Serge Edet, ISP retraité

Nathalie Baconnais, infirmière, CHS Blain, Saffré

Christine, cadre de santé, Paris

Hélène C, psychologue clinicienne, Poitiers

Yves Gigou, cadre supérieur de santé, psychiatrie, Villejuif

Danièle Silva, psychologue clinicienne, docteur en psychopathologie, fonction publique hospitalière, Bordeaux

Virginie Périlhou, infirmière, psychiatrie, Lavaur (81)

Audrey Sykes, psychologue, Paris

Pierre Delion, PU-PH Émérite, Lille

Patrick Chemla, Psychiatre, Centre Artaud Reims

Véronique Gilbert, psychologue clinicienne Hospitalier (néonatalogie), Paris

Julia Duplessy, Infirmière psy, Val-de-marne

Jean-Pierre Martin, psychiatre, consultant Médecins du monde, Paris

Sophie Semet, psychologue, La Charité sur Loire

Véronique Egal, Psychiatre Psychanalyste

Sarah Gatignol, Psychiatre, Praticien Hospitalier, secteur Asnières-sur-Seine

Isabelle Moulin, infirmière Art-Thérapeute en psychiatrie, Orne.

Flore Rodriguez, infirmière libérale

Page Facebook Bas les masques !

https://www.facebook.com/BaslesMasques2020/

Telegram : @bas les masques ! 

https://t.me/joinchat/I-4Qt07Bg3MzJZB0qG3_Bg

Diaspora : baslesmasques@framasphere.org

Mastodon : baslesmasques@framapiaf.org

Contact : baslesmasques2020@riseup.net

Appel à signatures, envoyez votre signature professionnel.le.s de la santé et/ou travailleur.euses « essentiel.le.s » à l’adresse baslesmasques2020@riseup.net

Merci de préciser dans l’objet du mail

« Nom/Prénom/Profession/Ville. » Possibilité de n’indiquer que le nom, ou un pseudonyme, avec la profession.

Tag(s) : #Agir ensemble

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :