Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rapports de Force

La vague des plans sociaux est là, et bien là ! En ce début de semaine, les projecteurs sont braqués sur NextRadioTV qui prévoit la suppression de plus de 300 postes et sur Nokia qui a annoncé 1233 emplois en moins ce lundi 22 juin. Pourtant, ces deux-là ne sont pas encore enregistrés dans les statistiques inquiétantes dévoilées mercredi 24 juin par la Dares. Pour la seule semaine de 15 au 21 juin, 35 plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) ont été initiés pour un total de 9479 licenciements. Soit près de deux fois plus de PSE que la semaine précédente (19), et cinq fois plus d’emplois concernés (1963).

Si pendant la période de confinement, le nombre de PSE a nettement reculé – moins de 10 par semaine entre le 9 mars et le 22 mai, et même moins de 5 pendant plusieurs semaines – il a retrouvé depuis, et même dépassé, son niveau d’avant les premières mesures de restrictions d’activités (11 PSE la première semaine de mars). Le nombre d’emplois promis à la destruction s’est lui envolé : 677 la semaine du 2 mars, 1132 celle du 18 mai, 2506 la première de juin et 9479 cette semaine.

Sur l’ensemble de la période comprise entre début mars et mi-juin, 19 287 licenciements sont envisagés, contre 11 036 l’année précédente à la même période. Soit déjà une augmentation de 75 %.

Tag(s) : #Crise sociale