Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi la privatisation des aéroports de Roissy et d'Orly est ...

Opportunité sanitaire pour liquider des emplois, priorité aux profit des actionnaires, poursuite du projet de privatisation, voilà les actions et le projet maintenus du pouvoir macronien et de ses affidés!

 

Quand Challenge's vantait les performances d'ADP - Aéroports de Paris -...

C'était en janvier 2018, alors que Macron voulait les vendre...

Challenges : Aéroports de Paris est-elle une entreprise rentable pour l'Etat ? 

François Ecalle : C'est une des entreprises publiques dont la situation financière est la meilleure.

En 2016, le chiffre d'affaires du groupe ADP s'est élevé à 2,9 milliards d'euros, son résultat net à 435 millions d'euros, soit plus que la rentabilité moyenne des participations de l'Etat ou des sociétés du CAC 40 au cours des années 2009-2016. Les dividendes versés en 2016 par ADP sur ses résultats de 2015 se sont élevés à 258 millions d'euros, dont la moitié pour l'Etat.

D'un point de vue financier, la cession de ses actions n'a donc d'intérêt pour l'Etat que si le produit de cette cession est supérieur à la somme actualisée des dividendes qu'il pourrait toucher sur une durée infinie. D'autant, que indépendamment de toute privatisation, le résultat d'ADP et donc ses dividendes pourraient beaucoup augmenter à l'avenir: ADP envisage une augmentation significative de son trafic aérien (+1,7 à 2,2% à l'horizon de 2020).

Surtout, les activités immobilières et de location ou gestion de commerces et services ont un fort potentiel de développement. Jusqu'à il y a une dizaine d'années, ADP se préoccupait beaucoup plus de la qualité architecturale des terminaux que de leur optimisation commerciale. Il prévoit maintenant que le chiffre d'affaires des services et commerces passera de 18 à 23€ par passager de 2016 à 2020. ADP dispose en outre de 360 hectares de réserves foncières dédiées à ses activités immobilières.

 

"Ca n'empêche pas Nicolas" :

Ainsi, quand un entreprise d'Etat est très rentable, le pouvoir macronien envisage de la vendre pour récupérer des milliards...Tant pis pour les salariés !

Mais par gros temps, quand la crise économique est passée par là, c'est à ces mêmes salariés que l'Etat exige des sacrifices : ADP annonce des réductions de personnel et 700 suppressions d'emploi. 

Et quand les profits seront à nouveau au rendez-vous, les 700 salariés pointeront à Pôle Emploi !

C'est ainsi que fonctionne le capitalisme...
Il est temps de 'en passer !

Tag(s) : #Capitalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :