Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kiosques à journaux : un modèle solidaire à inventer - Libération

Vous n'y trouverez pas "Ca n'empêche pas Nicolas"

Je m'abonne à

 

Ça n'empêche pas Nicolas                         Ça n'empêche pas Nicolas

POUR METTRE EN ECHEC LA CENSURE

DU POUVOIR, DE GOOGLE ET DE FACEBOOK

et je fais abonner

mes proches et mes amis

POUR ÊTRE ASSURE DE  LIRE

Ça n'empêche pas Nicolas                           Ca n'empêche pas Nicolas

Alors que les lecteurs de "Ca n'empêche pas Nicolas" abonnés ( qui reçoivent l'annonce des parutions) et ceux qui cliquent directement sur notre blog augmentent,

le nombre de ceux qui parviennent sur celui-ci à partir de Google diminue...

                                           Google        Abonnés      Directement

SEPTEMBRE 2019     14.064            4.222              4442

SEPTEMBRE 2020       5.718            6.354              5.281

 

Cela signifie que l'audience de notre blog augmente, son apport à travers Google se réduit du fait qu'il a déplacé "Ca n'empêche pas Nicolas" loin dans la liste, rendant plus difficile son accès.

C'est sa forme de "censure"...

Pour contrer cette manoeuvre...

ABONNEZ-VOUS DES AUJOURD'HUI A NOTRE BLOG !

AINSI VOUS SEREZ ASSURE DE

CONNAÎTRE TOUTES NOS PARUTIONS EN TEMPS REEL

 

 

Macron et son clan tiennent l'information, grâce aux quotidiens et périodiques propriétés de 8  milliardaires, à la télé et à la radio, publiques et privées, dans les mains directement du pouvoir et au  service de l'oligarchie financière.

Celle-ci -ci pilote à la fois l'économie, la politique et les médias.
L'oligarchie, c'est le parti unique du Capital.

Ses médias sous costume adapté - de gauche, de droite, apolitique - abreuvent le public de nouvelles conçues en faveur de Macron et de sa politique.

Certes, ils usent de stratagèmes pour faire croire à leur indépendance.

Pour faire "plus vrai", ils font mine d'en contester une parole présidentielle.  De faux débats entre gens d'accord donnent l'air de la démocratie.De soit disants spécialistes, des économistes distingués, sortis tous des mêmes écoles,se chicanent pour un mot, mais s'accordent sur l'essentiel.

Mais, remarquez :

Combien de temps le médias consacrent-ils pour exposer la détresse des salariés licenciés dans les usines qui ferment ? Et pour parler des millions de Français réduits à la misère, on n'entend guère de voix qui s'en prennent à la politique de Macron, ni pour disserter sur les millions de dividendes dont s'appropsrient les patrons ?

Ils sont tous d'accord à la télé, à la radio, dans les journaux pour pourfendre les mêmes ennemis : la Russie de Poutine, la Chine de Xi Jimping, Cuba socialiste, le Venezuela indépendant. Qui a entendu ou lu des propos favorables, ou simplement neutres, vis-à-vis des dirigeants syriens ? Qui met en cause Israël dans sa politique de destruction de la Palestine ? Qui osera contester à la télé, à la radio, qu'elles soient publiques ou privées, le rôle de suzerain que jouent l'Union européenne et Bruxelles dans la politique française ?

Le mal est d'un côté, de l'autre les bons apôtres. 

La force médiatique a choisi son camp : celui de ses donneurs d'ordre et de ses propriétaires...

MAIS VOUS ?

Avez-vous choisi les médias populaires, ceux des réseaux sociaux, qui ont l'impudence de contester l'ordre des financiers, de vous instruire de tout ce que les médias du capital vous cachent ou vous paralysent l'esprit ?

Il est temps, mais ce temps presse, de vous abreuver aux sources de l'esprit de résistance en devenant un fidèle lecteur d'un, ou de plusieurs blogs libres.

NOUS VOUS PROPOSONS

de vous ABONNER à

 

 Blog de Jean Lévy sur l'actualité politique au jour le jour.

 

Newsletter

Abonnez-vous pour être averti des nouveaux articles publiés       

Email

 

 

 Cela ne coûte rien rien qu'à saisir votre email et CLIQUER

 Et votre info ne sera pas censurée par google ou facebook

 

Tag(s) : #Médias, #Censure

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :