Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Municipales 2020 : "verdir" son programme électoral grâce à un guide

UN PROJET DE PROGRAMME POPULAIRE...

 

C’est le moment de proposer un programme résolument social : les traitements successifs de la crise des subprime en 2008 et de la crise du Covid 19 en 2020, par l’émission de quantités folles de monnaie montrent que la marge de manœuvre est politique et non économique : on peut imprimer de la monnaie pour embaucher des fonctionnaires, réaliser des grands travaux, financer la santé et l’éducation, nationaliser des entreprises, plutôt que renflouer des banques, construire des armes et nourrir la spéculation.

 

On ne peut sans doute pas le faire indéfiniment, mais on peut le faire pendant beaucoup plus longtemps que l’on croyait, et si une part substantielle de cet argent est utilisé pour relocaliser l’industrie et l’agriculture en France, il se transformera rapidement en richesse réelle.

 

a) Rendre du pouvoir d’achat aux masses en commençant par les plus pauvres et précarisés : 

 

- Baisser significativement (50%) la TVA et la TIPP et supprimer la CSG

- Rétablir la prise en charge et le remboursement de la sécu à 100 %

- Revaloriser les retraites par retour à la situation d’avant 1993 : 150 trimestres et 60 ans pour le taux plein, pour le public et le privé

- Revaloriser résolument les allocations familiales, dès le premier enfant

 

- Relever la valeur du point de la fonction publique de 16 % (montant de pouvoir d’achat perdu en 20 ans) et consolidation du statut de la fonction publique

- Relever les minimas sociaux nets, notamment le SMIC, du même taux

- Relever tous les salaires nets de 16 % du niveau du salaire médian, soit de 300 euros par mois

 

- Développer les prestations gratuites des services publics : transports, communications, énergie (créer un droit à l’énergie par la facturation d’une première tranche de consommation gratuite)

- Revaloriser les APL et à plus long terme, relancer le programme de construction dans l’habitat social.

- Créer un salaire pour les étudiants et pour les jeunes en formation professionnelle (tous niveaux) assorti à des obligations d’assiduité.

 

- Assurance chômage et droit du travail, retour au statu quo ante des contre-réformes (situation de 1986)

 

b) Réforme économique et fiscale pour mener à bien cette politique résolument sociale :

 

- Opérer un transfert de l’impôt des taxes indirectes vers l’IR (augmenter le nombre de tranches), l’ISF rétabli, l’impôt sur les sociétés, les droits de mutation et de succession, etc.

 

- Augmentation des cotisations sociales, obtenue par une revalorisation du salaire brut supérieure à celle du salaire net. Revalorisation du salaire total (salaire net + cotisations salariales + cotisations patronales) et introduction des cotisations patronales dans le salaire brut, suppression des allègements de charge. Revalorisation annuelle du salaire total pour équilibrer automatiquement les comptes de la sécu (santé, retraite et famille). Suspension de tous les licenciements économiques pour deux ans, durée estimative de la mise en place de la réforme.

 

- Lancer un grand plan de développement des services publics, avec le retour au monopole public de la Poste, des télécoms, de la SNCF, et la nationalisation des banques, de l’énergie.

 

- Embauches et investissements significatifs dans les services publics et dans la fonction publique : transports, santé, éducation, recherche , par augmentation des effectifs de 10 %

 

- Développer résolument l’offre de transports collectifs, urbains, locaux et régionaux gratuits (chemins de fer et autocars), accessibles à tous.

 

- Réindustrialisation du territoire, protection du marché par des normes strictes de qualité, sociales et environnementales, promotion et détaxe pour les produits fabriqués en France

 

- Aides aux artisans, aux commerçants et aux PME pour revitaliser les centres urbains, et aux agriculteurs de montagne et des zones en désertification

 

c) Pour avoir les moyens politiques de la politique économique et sociale :

 

- Nationalisation des banques, de l’énergie, des télécoms, des transports et des grands groupes industriels stratégiques.

- Retour de la souveraineté monétaire, de la souveraineté économique : abolition des directives européennes imposant les privatisations et le contrôle budgétaire

 

d) Sur les questions de police et de justice :

 

- Rétablissement de la police de proximité abolie par Sarkozy

- Revalorisation des services publics de la justice et de la police

- Lutte résolue contre les incivilités, le vandalisme, la violence urbaine, le travail non déclaré, et la fraude fiscale.

 

e) Sur les institutions :

 

- Supprimer les régions et reporter leurs compétences sur les départements, revitaliser l’échelon communal, subdiviser les communes pour créer une cellule territoriale de base autogérée

 

f) sur la politique internationale

 

- Souveraineté militaire : retrait de l’OTAN

- Retrait des troupes française d’Afrique (...)

 

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://www.reveilcommuniste.fr/2020/08/projet-initie-par-reveil-communiste-pour-une-plate-forme-electorale-resolument-sociale.html

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :