Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

«Je vais y jeter un œil» : Donald Trump prêt à considérer une possible amnistie d’Edward Snowden ?

Cliché pris le 14 septembre 2016, lors d'une vidéoconférence d'Edward Snowden, à New York, Etats-Unis (image d'illustration).

 

RT France

Interrogé par un journaliste, Donald Trump a semblé changer de ton vis-à-vis d'Edward Snowden. Il a précisé vouloir se pencher sur le dossier, n'écartant pas la possibilité d'un recours à l'amnistie présidentielle, sans donner plus de détails.

Le locataire de la Maison Blanche serait-il prêt à revoir son jugement concernant le lanceur d’alerte américain Edward Snowden ? Interrogé sur l’avenir de l’ancien informaticien de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA), exilé en Russie depuis 2013, Donald Trump n'a pas écarté la possibilité d'un recours au droit d'amnistie lors d’une conférence de presse, le 15 août, dans le New Jersey. Le président étasunien est cependant resté assez évasif.

 

Q: "Do you want to give Edward Snowden a pardon and bring him back?" President Trump: "I'm going to look at it."
 
«Offrirez-vous la grâce à Edward Snowden et le laisserez-vous rentrer [aux Etats-Unis] ?», lui demande un journaliste. Réponse Donald Trump : «Je vais étudier le dossier. Je ne suis pas très au courant de la situation d’Edward Snowden mais je vais y jeter un œil très sérieusement.»
 
Dans chaque camp, des gens politiquement opposés sont d’accord entre eux [alors] je vais étudier très attentivement le cas d’Ewdard Snowden
 
Sans donner plus de précisions, Donald Trump a, par la suite, souligné le fait que «beaucoup de gens pensent qu'il devrait être traité différemment [alors que] d'autres gens pensent qu'il a fait des choses très mauvaises.» «Dans chaque camp, des gens politiquement opposés sont d’accord entre eux [alors] je vais étudier très attentivement le cas d’Ewdard Snowden», a-t-il conclu.
 
Une déclaration qui peut étonner lorsqu’on se rappelle des différentes prises de parole du 45e président des Etats-Unis sur le sujet. Ainsi, dans un tweet de mai 2014, il qualifiait Edward Snowden de «traître» et de «lâche», qui «devrait faire face à la justice».

 

Quelques mois plus tôt, en octobre 2013, sur le même réseau social, Donald Trump avait même évoqué l’application de la peine de mort à l’encontre de son compatriote : «Snowden est un espion qui devrait être exécuté.»

Depuis qu’il a révélé l’existence de programmes de surveillance de masse aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, en 2013, Edward Snowden, 37 ans, est réfugié en Russie. Inculpé au pénal dans son pays pour espionnage et vol de secrets d’Etat, il risque jusqu’à 30 ans de prison... à moins donc que Donald Trump n'use de son droit d'amnistie.

En savoir plus sur RT France : 

https://francais.rt.com/international/77925-je-vais-jeter-oeil-donald-trump-pret-considerer-possible-amnistie-edward-snowden

Tag(s) : #Etats-Unis, #Snowden

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :