Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venez sur notre piquet de grève

le dimanche 6 septembre

au 114 avenue Philippe Auguste (75011)

à partir de 10h.

Le 29 Avril 2020, Pierrick de Ronne, président de Biocoop, déclarait : « Cette crise est une opportunité historique pour changer de modèle ».

Suite à la crise sanitaire et au confinement, qui ont impliqué une charge mentale et physique plus importante pour touTEs les salariéEs, la direction de Biocoop – Le Retour à la Terre a annoncé deux nouvelles qui ne semblent pas aller dans ce sens : la vente des magasins dès que possible, et l’ouverture de l’un d’eux le dimanche, afin de maximiser les bénéfices de cette vente.

De fait la gestion négligente et instable de la direction, est l’unique responsable des problèmes économiques de l'entreprise. Aussi nous déplorons le manque de transparence avec lequel l'ouverture du dimanche a été préparée.

Nous avons alors décidé de lancer un mouvement de grève dans les magasins pour refuser le travail du dimanche, pour que la direction accepte les ruptures conventionnelles, et que nos qualifications soient reconnues et valorisées, afin que chacun puisse envisager la suite de son parcours professionnel de manière sereine.

Nous revendiquons également le droit à deux jours consécutifs de repos pour garantir notre santé physique et mentale au travail.

La seule réponse de la direction du Retour à la Terre à notre grève a été la mise en place d’entretiens individuels pour intimider les grévistes ainsi qu’un véritable chantage sur la question des ruptures conventionnelles (pas de rupture si la grève se poursuit).

Cette différence entre le discours que porte Biocoop, à l’échelle nationale et dans ses franchises, et le vécu des salariéEs est une constante dans ce qui semble devenir de plus en plus une stratégie de « social-washing » d’une entreprise comme les autres.
La nécessité d'une valorisation sociale de notre profession est d’actualité.

La stratégie d’ouverture massive de magasins Biocoop (+50/an), la majorité en SARL franchisée, laisse un grand nombre de salariéEs sans voix au chapitre, sur leurs conditions locales de travail.
L’esprit d’engagement politique de ces salariéEs se retourne alors contre eux et contre elles lorsque les conditions de travail se dégradent sans pouvoir trouver de levier de négociation.

Fidèles à notre slogan « Travailleurs et travailleuses de l’ombre, entrons dans la lumière », notre mouvement veut également permettre à touTEs nos collègues de se faire entendre et de s’organiser.

Nous avons reçu de nombreux messages et témoignages de salariéEs en région parisienne mais également dans des villes comme Strasbourg et Marseille qui souhaitent s’organiser.
C’est pourquoi, nous invitons l’ensemble des travailleurs et travailleuses du réseau à

venir sur notre piquet de grève

le dimanche 6 septembre

au 114 avenue Philippe Auguste (75011)

à partir de 10h.

Et puisque notre solidarité ne s’arrête pas aux portes de nos magasins, nous serons présentEs également lors de la grève nationale du jeudi 17 septembre à l’appel d’une journée de grève interprofessionnelle.
Soyons nombreuses et nombreux dans le cortège « Biocoop en lutte » lors de cette manifestation !

Tag(s) : #Lutte de classes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :