Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portefeuille vide

En France, les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres

Les inégalités du niveau de vie dans l'Hexagone ont augmenté en 2018, comme en témoigne la dernière enquête sur les revenus des Français publiée par l’Insee.

Le niveau de vie des Français progresse lentement depuis cinq ans, après une diminution à la suite de la crise économique de 2008, constate une étude de l’Insee publiée le 9 septembre qui analyse les données de 2018, les dernières disponibles. La hausse est de 0,3% par rapport à 2017.

Cependant les évolutions du niveau de vie sont contrastées, les ménages les plus aisés s’enrichissant et les plus modestes s’appauvrissant, «principalement en raison d’une baisse des allocations logement». Par conséquence, les inégalités s’accentuent nettement.

Pour 2018 le taux de pauvreté s’établit à 14,8% et s’accroît de 0,7% sur un an. L’intensité de la pauvreté, écart relatif entre le niveau de vie médian de la population pauvre et le seuil de pauvreté, est stable à 19,6% en 2018, note l’Insee. Cette même année, 9,3 millions de personnes vivaient au-dessous du seuil de pauvreté monétaire.

Les plus aisés s’enrichissent

En 2018, le niveau de vie a diminué dans une fourchette comprise entre -1,6% et -0,4% pour les 30% des Français ayant les plus bas revenus et a légèrement augmenté pour le reste de la population.

Les ménages les plus riches ont également bénéficié de l’augmentation des revenus du patrimoine. , Le niveau de vie «plancher» des 10% des Français les plus aisés a ainsi atteint 39.130 euros (+0,6%), dépassant celui d’avant la crise de 2008. Les 5% les plus riches ont vu leur niveau de vie augmenter de 1,2%.

Le taux de pauvreté en hausse

 
 

D’autre part, le nombre de Français se trouvant sous le seuil de pauvreté monétaire est en hausse, les 10% les plus pauvres ayant un niveau de vie inférieur à 11.210 euros par an (moins de 1.063 euros par mois contre 1.060 euros en 2017). En 2018, ce nombre a augmenté de 400.000 personnes pour atteindre le chiffre de 9,3 millions de Français.

 

Le taux de pauvreté des retraités reste quant à lui très inférieur à celui de la moyenne de la population, constate l’Insee: 8,7% contre 14,8% du reste de la population. La proportion de retraités pauvres a toutefois progressé de 1,1 point entre 2017 et 2018, alors que depuis 2014 elle était relativement stable. Leur niveau de vie médian a baissé d’1,9% en 2018, ajoute l’Insee.

 

 

 

 

Tag(s) : #Economie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :