Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela aux urnes - Libération

A Caracas, la queue pour aller voter

Les 2 Rives

La République bolivarienne du Venezuela regrette le malheureux communiqué de presse publié le 30 septembre 2020 par le Service européen pour l'action extérieure de l'Union européenne, qui reflète une position biaisée sur les conditions dans lesquelles le peuple vénézuélien élira souverainement la nouvelle Assemblée nationale le 6 décembre.

Le Service européen pour l'action extérieure insiste pour ignorer les efforts déployés par l'État vénézuélien pour convenir d'un large cadre de garanties avec les différents secteurs politiques nationaux, dans le but de renforcer encore la participation déjà large, sûre et pluraliste du système électoral vénézuélien, en vue des prochaines élections législatives.

Compte tenu de l'invitation formelle du pouvoir électoral à se joindre au processus d'observation, il est regrettable que l'Union européenne réponde par un ensemble de conditions visant à ignorer les mandats constitutionnels, même stricts, dans un acte inacceptable qui ne correspond ni à l'esprit de l'invitation faite, ni à la bonne atmosphère qui s'est développée ces derniers mois dans les relations avec le gouvernement du Venezuela.

Le large soutien apporté lors de la récente visite des responsables du SEAE pour mener à bien un programme au plus haut niveau avec les institutions de l'État vénézuélien et les différents acteurs politiques, garantissant les protocoles de biosécurité appropriés, est un signe de la volonté irréductible du président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, d'engager un dialogue productif et sincère.

Le 6 décembre 2020, dans le strict respect des dispositions de la Constitution de la République bolivarienne du Venezuela, la vingt-cinquième élection en vingt ans de la révolution bolivarienne se tiendra de manière libre et souveraine. À cet égard, l'État vénézuélien n'admettra aucune ingérence ou prétendue tutelle extérieure d'aucune sorte. Par conséquent, le Venezuela attend de l'Union européenne qu'elle maintienne une attitude conforme aux principes régissant le droit international et qu'elle se limite à jouer un rôle de facilitateur positif et respectueux.

Caracas, le 1er octobre 2020

Tag(s) : #Amérique latine Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :