Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

là-bas si j'y suis

Risque de saturation, crainte d’impuissance. Face à la nouvelle vague de la pandémie, les soignants de l’hôpital public tiendront-ils une seconde fois ? C’est la grande inquiétude du pouvoir. Couvre feu ! Pour l’urgentiste Patrick Pelloux, « on doit paralyser le pays parce que les hôpitaux manquent de lits. »Manque de lits, manque de personnels, la déprime gagne avec un sentiment de trahison.

[RADIO ET TEXTE] Un reportage de Dillah Teibi à écouter et à lire sur Là-bas si j’y suis : la-bas.org/la-bas-magazine/reportages/hopital-public-risque-de-saturation-macron-paralyse-le-pays-parce-que-l-hopital

Tag(s) : #Santé, #Services publics